fbpx
congosynthese.com

La manifestation de lamuka violemment réprimée par la police

La manifestation de la coalition lamuka a été violemment réprimée par la police. Martin Fayulu a été contraint de remonter dans sa voiture. Des tirs de gaz lacrymogène, passages à tabac , vols et la presse a aussi été visée.

Martin Fayulu et Adolphe Muzito qui ont fait le déplacement du Quartier 3 dans la commune de Masina, lieu de rassemblement, n’ont pas pu marcher avec leurs militants. Ils ont été empêchés par la Police.

Selon un des porte-paroles la coalition lamuka, 4 cadres ont été arrêtés à Kinshasa. 7 à Mbandaka, 4 à Mbuji-Mayi et 4 à Bumba, tous suite à des manifestations contre la politisation de la CENI et pour appeler à des élections inclusives.

De sa part, UN Human Rights a aussi réagit pour condamner les bavures policières

UN Human Rights suit depuis ce matin la manifestation organisée par des partis politiques, OSC et mouvements citoyens. UN Human Rights condamne fermement les actes de violence perpétrés par des agents de police sur des manifestants pacifiques et des journalistes

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

Dieudonné Kamuleta élu président de la Cour constitutionnelle

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus