congosynthese

La Gécamines compte produire 5.000 tonnes de cobalt par an après deux ans d’arrêt du four principal

La Générale des carrières et des mines (GECAMINES) compte produire 5.000 tonnes du cobalt et 3.000 tonnes du cuivre, de zinc et de germanium par an, après deux ans d’arrêt du four principal de la société Terril de Lubumbashi, a appris lundi 21 octobre 2019 l’ACP de cette représentation à Kinshasa.

Selon la source, la Gécamines a relancé sur fonds propre depuis le 7 octobre dernier sa production de l’alliage contenant le zinc, le cobalt, le cuivre et le germanium, précisant que cette relance intervient après l’accident du four de STL intervenue le 12 août 2017 à Lubumbashi.

« Les travaux de montage d’un nouveau four pour remplacer l’ancien qui était défectueux ont été achevés suivis du préchauffage en septembre dernier avant le début de la production proprement dite quelques temps après ».

Le communiqué précis indique que la production commerciale sera stabilisée et la STL lancera les premières études pour la certification complète du Terril et le développement d’un projet industriel portant sur la totalité des minerais contenus dans le Terril de Lubumbashi qui et qui constituera pour la Gécamines, un projet minier d’envergures mondiales dans 3 à 5 ans. La Gécamines tend petit à petit à redevenir ce grand opérateur minier de rang international, indique-t-on.

acp

Advertisements

Autres titres

Construction de l’aérogare de N’djili : une question adressée au ministre des Transports

Deo

La Banque mondiale octroie 445 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les communautés vulnérables en RDC

Deo

Sauts-de-moutons : où est passé l’argent ?

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus