congosynthese

La Direction générale du Guichet unique de création d’entreprises « GUCE » vient de revoir à la baisse, le coût du prix de création d’entreprises respectivement pour les sociétés à responsabilités limitées (SARL) et les sociétés à responsabilités (SA) en RDC soit de 120 et 40 dollars américains à 80 et 30 dollars pour les personnes morales et physiques, l’occasion samedi de sa rencontre avec les opérateurs économiques à Kinshasa. Selon le communiqué, ces diverses facilités offertes constituent pour le pays, une vraie opportunité, pour la réduction de l’informel en faveur du formel pour permettre aux opérateurs économiques dont les activités demeurent encore dans l’informel d’émigrer vers le secteur formel. Plusieurs reformes en fonction des indicateurs du rapport Doing business s’opèrent au quotidien en RDC dont celles se rapportant à l’indicateur création d’entreprises. Le communiqué révèle que la RDC a pu gagner 34points par rapport à l’indicateur création d’entreprises lui permettant ainsi, de passer de la 96ème position dans le doing business 2017 à la 62ème position dans le doing business 2018. Le gouvernement de la RDC s’est lancé depuis 2001 dans un vaste programme d’assainissement de son environnement des affaires et des investissements et ce, dans le but de valoriser la fonction d’investissement dans le pays, a rappelé la source.

entreprise en rdc

La Direction générale du Guichet unique de création d’entreprises « GUCE » vient de revoir à la baisse, le coût du prix de création d’entreprises respectivement pour les sociétés à responsabilités limitées (SARL) et les sociétés à responsabilités (SA) en RDC soit de 120 et 40 dollars américains à   80 et 30 dollars pour les personnes morales et physiques, l’occasion samedi de sa rencontre avec les opérateurs économiques à Kinshasa.

Selon le communiqué, ces diverses facilités offertes constituent pour le pays, une vraie opportunité, pour la réduction de l’informel  en faveur du formel pour  permettre aux opérateurs économiques dont les activités demeurent encore dans l’informel d’émigrer vers le secteur formel.

Plusieurs reformes en fonction des indicateurs du rapport Doing business s’opèrent au quotidien en RDC dont celles se rapportant à l’indicateur création d’entreprises. Le communiqué révèle que la RDC a pu gagner 34points par rapport à l’indicateur création d’entreprises lui permettant ainsi, de passer de la 96èmeposition dans le doing business 2017 à la 62ème position dans le doing business 2018.

Le gouvernement de la RDC s’est lancé depuis 2001 dans un vaste programme d’assainissement de son environnement des affaires et des investissements et ce, dans le but de valoriser la fonction d’investissement dans le pays, a rappelé la source.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Autres titres

Bancarisation de la paie des fonctionnaires : le sous-compte « reliquat paie de salaires » affiche un solde positif de 125 milliards CDF

Deo

Bancarisation de la paie : le rapport de la Banque mondiale qui dissipe les malentendus

Deo

136.309 fictifs, 7000 milliards FC détournés, pièces et chiffres accablent le DG de la BCC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus