congosynthese

la « décrispation politique » vue de Lubumbashi !

Ce samedi matin, 1er septembre, une fois de plus, à Lubumbashi, Gabriel Kyungu wa Kumwanza a été interdit de voyager en toute liberté alors qu’il désirait se rendre dans une école de Lubumbashi pour un meeting politique.

La police a rapidement barré la route au véhicule du coordonnateur provincial de la plateforme « Ensemble pour le Changement ». Les policiers lui ont demandé de rebrousser chemin sans autre motif que « ce sont les ordres ».

Depuis des mois, Gabriel Kyungu, par ailleurs patron de l’Unafec est systématiquement empêché de se déplacer uand ce n’est pas son domicile qui est ceinturé par la police nationale congolaise, sans que le moindre début d’accusation ou d’explication ait été fourni par les forces de l’ordre.

Un comportement en parfaite contradiction avec  le principe de l’Etat de droit. Des actes répétées des autorités qui démontrent que le chapitre 5 de l’Accord ed la Saint Sylvestre, sur la décrispation politique, demeure une chimère en RDC.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Autres titres

RDC : le 16 janvier 2001 est une date historique qui instaure un nouvel ordre, estime le PRP

Deo

Situation post-électorale: le président Kabila dépêche un message personnel à Denis Sassou N’Guesso

Deo

RDC : Le Conseil de sécurité prend note des résultats des élections et appelle à préserver la paix

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus