congosynthese

La banque mondiale prête 5 milliards de dollars au Congo, avec des conditions


La Banque mondiale pourrait fournir jusqu’à 5 milliards de dollars à la République démocratique du Congo au cours des cinq prochaines années si son nouveau gouvernement s’engage à générer davantage de recettes, à lutter contre la corruption et à ouvrir son économie.

Ce financement serait un coup de pouce  pour le nouveau président du  la République Démocratique du Congo, Felix Tshisekedi, qui a promis une série  des programmes sociaux coûteux, notamment une éducation primaire gratuite pour plus de 20 millions d’enfants.

Le mois dernier, le Fond monétaire international a annoncé qu’il envisageait de reprendre ses prêts au pays après une interruption de sept ans.

La Banque mondiale propose de soutenir en partie, le programme du gouvernement, “mais pas à n’importe quel prix”, a déclaré Jean-Christophe Carret, directeur national de la Banque mondiale pour le Congo, dans une interview accordée à Kinshasa, la capitale, le 30 octobre. “Nous aiderons s’ils sont crédibles dans leur volonté de réformer beaucoup de choses dans l’économie.”

L’aide du prêteur basé à Washington dépendra de l’engagement pris par le gouvernement d’accroître les revenus et d’améliorer la gestion de tout, de la santé à l’éducation, en passant par l’industrie minière en plein essor du Congo, a déclaré Carret. La Banque mondiale pousse également le gouvernement à réduire le nombre d’exemptions fiscales accordées à diverses entreprises, a-t-il déclaré.

Loading...

Autres titres

RDC- Tueries à Beni “Nous devons être solidaires pour que la paix revienne à l’est” (Mbilia Bel)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu: 15 journalistes formés à Goma sur les notions des reportages humanitaires

Kabumba Katumwa

La situation sécuritaire sur l’ensemble du pays examinée au cours d’une réunion express du Conseil de sécurité

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus