congosynthese

Kitima bin Ramazani arrêté pour agression physique sur le dircab de la ministre des Affaires étrangères


Didier Kitima bin Ramazani, ancien ambassadeur de la République démocratique du Congo (RDC) au Japon, a été arreté mercredi 8 janvier 2020 au ministère des Affaires étrangères, pour avoir agressé physiquement l’ambassadeur Kilufya Kamfwa, directeur de cabinet de la ministre des Affaires étrangères, en présence de plusieurs temoins.

Le prévenu est détenu provisoirement et entendu sur procès-verbal au casier judiciaire. Toutes les dispositions, a-t-on appris des sources judiciaires, sont prises pour qu’aucun préjudice ne soit causé à ce dossier jusqu’à ce que justice soit faite.

Il convient de rappeler que l’ancien ambassadeur de la RDC à Tokyo était au centre d’une pétition initiée par ses compatriotes de la diaspora congolaise du Japon éxigeant son limogeage pour trois chefs d’accusation. Il s’agit notamment de l’escroquerie et conflit d’intérêt ; déplacement de la chancellerie sans l’aval de la centrale ; vente, dans l’opacité la plus totale, de l’immeuble de l’Etat congolais de 6 niveaux à Tokyo qui abritait la chancellerie, la résidence de l’ambassadeur et celle des diplomates.
La valeur dudit immeuble est estimé à dix millions de dollars américains.


MEDIA CONGO PRESS
Loading...

Autres titres

RDC: Allocution de Félix Tshisekedi devant les investisseurs Britanniques

Deo

À la menace de la dissolution de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda brandit la menace de haute trahison.

Deo

RDC : la dissolution de l’Assemblée nationale n’intervient qu’en cas d’un conflit persistant avec le gouvernement (Lokondo)

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus