fbpx
congosynthese.com

Kinshasa : le carton des poissons chinchard passe de 95 000 à 65.000 FC dans plusieurs points de vente !

Le gouvernement a tenu promesse dans son combat pour la baisse du prix de ce produit très consommé dans la capitale de la République démocratique du Congo. A cet effet, le service de communication du ministère de l’Économie a dévoilé certains points de vente dans la ville.

Le ministère de l’Économie nationale a annoncé l’arrivée à Kinshasa des poissons chinchards importés de la Namibie par le gouvernement Sama Lukonde dans le cadre de sa lutte pour le juste prix des produits surgelés. A en croire le service presse du ministère de l’Économie, un carton de 16+ de 30 kgs est passé de 95 000 FC à 65.000 FC, soit 30.000 FC de moins. Cette baisse de prix donne la possibilité au Congolais lambda de se procurer 1 kg des chinchards à environ 2000 FC.

Voici certains points de vente de ces poissons :

District de Funa

• Kasa-Vubu : Ets Elikya, Mbuku Mbumba, Mukenua 1er, Maïco Froid SA, Psaume 23, Yango Group, Mangani Sukula, Betorana.

• Kalamu : Ets Malaga

• Bandalungwa : Ets Chika, Ets mère double

• Ngiri-Ngiri : Maïco Froid, Yango Group

• Bumbu : Maïco Froid ,Yango Groupe

District de Mont-Amba

• Limété : Ets Keren, Gloire de service, Noëlla Business, STE Écho, Ets MDB, Horizon Corporation, Yanbo Groupe, Maïco Froid ;

• Matete : Ets Keren, Elikya, Betorona ;

• Ngaba : STE Écho ;

District de Lukunga

• Mont-Ngafula : Ets Mama Néné, Ets MDB, Gmaet Entreprise SARL, Maïco Froid, Nana luxe SARL ;

• Kintambo : Ets Ntumba ;

District de Tshangu

• Kimbanseke : Ets Keren, Groupe CIMU SARL, Gmaet Entreprise SARL ;

• N’djili : Yanbo Groupe, Maïco Froid.

Il sied de rappeler que depuis l’arrivée du ministre de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba, une lutte acharnée est menée contre la hausse illicite des prix des produits de première nécessité. Particulièrement, le gouvernement dirigé par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, s’est attaqué aux opérateurs économiques véreux des produits surgelés pour ramener le juste prix de ces produits qui étaient vendus à prix d’or aux Congolais.

D’ailleurs, le ministre de l’Economie nationale a mené le même combat pour la baisse du prix des billets d’avion pour le vol domestique. Un arrêté avait signé au mois d’août dernier après consultations avec des compagnies d’aviation œuvrant en République démocratique du Congo.

Autres titres

RDC : bientôt la sortie officielle du single « IGF contrôle » de Félix Wazekwa

Redaction

RDC/ La France apporte un appui financier de 8 millions d’euros à l’hôpital et la Fondation Panzi

Redaction

RDC : la ville de Zongo électrifiée, 50 ans après sa création

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus