fbpx
congosynthese

Kinshasa : La police disperse la marche contre le “Phénomène kidnapping”

La marche prévue ce samedi 12 septembre à Kinshasa contre le “Phénomène kidnapping” qui refait surface n’a pas eu lieu. Pour cause les éléments de la police ont dispersé et empêché les associations féminines à marcher. Plusieurs raisons ont été poussées notamment la non autorisation de l’hôtel de ville et de la Pnc. Cette marche avait comme point de départ la Gare centrale pour chuter à l’inspection générale de la police située sur l’avenue de la Libération ex 24 novembre où un mémorandum devrait être déposé. Selon certaines indiscrétions le général Sylvano Kasongo a estimé que toutes ces associations démontrent l’incapacité des éléments de la police à sécuriser la population. Ce refus étonne au moment où les enlèvements se multiplient dans la capitale avec dépouillement de tout les biens pire encore la plupart des femmes sont violées puis tabassés par leurs agresseurs. Ont pris part à ce ras-le-bol les mouvements et associations ci-après “Je dénonce, Justice pour Elle,Rien sans les femmes et tant d’autres. Toutes ces associations ont été récues par le ministre provincial de l’intérieur et sécurité qui les a rassurées des dispositions prises par le gouvernement pour mettre fin à ces actes. Elles partent rassurées et promettent de revenir au mois d’octobre au cas où aucun changement sera visible.

GEB

Autres titres

N-K : énième Assistance du Gouvernement Provincial aux ex-rebelles du NDC- Rénové cantonnés à Rumangabo

deo

RDC: Les pro Kamerhe persistent et disent non à l’arrivée de Félix Tshisekedi à Goma sans Kamerhe

deo

Félix Tshisekedi participe à la 75 ème assemblée générale des nations unies

deo