fbpx
congosynthese.com

Kinshasa/Grève Taximen: Un moratoire d’une semaine accordé pour circuler librement

La grève amorcée ce matin par les chauffeurs des taxis en commun a donné lieu à des troubles dans plusieurs point chaud de la capitale.

Le ministre de l’intérieur et sécurité Daniel ASELO est venu au secours a tenant en toute urgence une réunion avec le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila et le commissaire provincial de la police le général Sylvano Kasongo.

A l’issue de cette rencontre un moratoire d’une semaine à été accordé aux chauffeurs de taxi en commun pour qu’ils puissent être en ordre avec les documents exigés par l’autorité.

« Depuis 6h00 à Kinshasa, il y’a eu des mouvements. Nous venons d’échanger et décider sur proposition du gouverneur de la ville il y a moratoire c’est à dire pendant une semaine les chauffeurs de Kinshasa vont circulés librement, il y a pas de contrôle par rapport aux documents » a déclaré le patron de la territorial Daniel ASELO.

Le ministre de l’intérieur par contre met garde aux chauffeurs contre une mauvaise conduite automobile et rappel cependant que la police sera toujours là pour faire son travail

 » Il faut éviter toute confusion, on ne dit aux chauffeurs qu’ils vont se comportés dans la rue n’importe quelle manière, ils n’ont pas à commettre des infractions. Le moratoire c’est par rapport aux documents qui leurs sont exigés par l’autorité urbaine. Nous demandons à la police de laisser les chauffeurs circulés librement et nous leurs interdisons pas de veiller sur les comportements des chauffeurs dans la rue » a fait savoir Daniel ASELO

Les chauffeurs de taxis en commun dénoncent les tracasseries routières de la part de la police de circulation routière, et autre service de l’État.

Suite à ce mouvement de grève des milliers des kinois ont été obligé à parcourir de longue distance à pied et le plusieurs dégât matériel ont été causés, le bus et moto taxi qui été mises en circulation ont été caillassés des personnes non identifiées.

E.M

Autres titres

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

Jean Claude Katende : « Si Ensemble quitte l’Union Sacrée, il commettrait la grande erreur de son parcours »

Patrice Kayembe

RDC/Ass-Nat :Les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le successeur de Nangaa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus