congosynthese

KINSHASA : ENVOL LANCE LA COLLECTE DES SIGNATURES POUR LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE


Après l’étape de Kisangani où les boyomais ont adhéré en masse avec déjà 10.000 signatures, l’Envol vient de lancer la collecte des signatures pour la révision de la constitution à Kinshasa

C’était le samedi 30 novembre à son siège sur l’avenue de l’Enseignement dans la commune de Kasavubu. Les partisans de Delly Sesanga ont pris d’assaut le siège du parti pour soutenir la révision d’une trentaine d’articles de la constitution, initiée par leurs élus au niveau de l’Assemblée nationale.Prenant la parole bien avant de donner le go de la collecte des signatures de la dite pétition, le secrétaire général de l’Envol, Jean Marc Mabini a rappelé le bien-fondé de l’initiative de son parti de réviser certaines dispositions de la constitution du 18 février 2006 qui ne répondent plus aux attentes de la population.

Jean Marc Mabini a dans la foulée, illustré par l’exclusivité de la nationalité congolaise devenue pour sa formation politique, une réalité dépassé.Il a souligné que l’Envol a opté pour la bi nationalité, réaliste au regard de l’apport combien important d’une frange de la diaspora congolaise aujourd’hui à cause de cette disposition de l’article de 10 de la constitution congolaise qui interdit que la nationalité congolaise soit détenue concurremment avec une autre.En plus, l’initiative de la révision constitutionnelle assure que le retour de l’élection à deux tours, va renfoncer la légitimité du président de la République.De son côté, le coordonnateur provincial d’Envol / Kinshasa, a lancé le chalenge d’atteindre 20 .000 signatures dans la capitale en l’espace d’un mois.” Il n’y a pas de limites mais l’objectif endéans un mois est qu’on puisse atteindre 20.000 signatures.

Mais sinon, on peut aller au-delà pour faire même 100.000 signatures ” a indiqué Jérémie Kilubu avant de préciser L’Envol effectuera des descentes dans les différents coins chauds de Kinshasa pour pour permettre aux kinois et Kinoises de soutenir la pétition en apposant leurs signatures.Rappelons que le 19 août, les députés de l’Envol avaient déposé une proposition de loi portant révision constitutionnelle aux bureaux de deux chambres du parlement.Cette révision a la particularité de bloquer le glissement des mandats présidentiels.Il y a des gardes -fous très stricts pour stopper le glissement du mandat présidentiel comme c’était avec Joseph Kabila de 2016 à 2018.

Eric WEMBA

Loading...

Autres titres

Le Président Félix Antoine Tshisekedi salue le courage de Joseph Kabila d’avoir respecté son engagement constitutionnel

Deo

RDC : Gilbert Kankonde s’engage à finaliser la nouvelle architecture de la police

Deo

Discours du Président de la République Félix TSHISEKEDI sur l’État de la Nation devant le congrès.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus