congosynthese

Kasaï: une femme violée par deux militaires angolais à Kamako

Une Congolaise a été violée samedi 25 août par deux militaires angolais. L’incident a eu lieu au poste frontalier de Kamako, à près de 150 km au Sud Est de Tshikapa. Selon les sources locales, l’infortunée, une congolaise âgée d’au moins 30 ans qui se trouvait au marché hebdomadaire de Kamako s’est rendue dans la brousse uriner. C’est alors que deux militaires angolais l’ont suivie et l’ont violée à tour de rôle.

Alertés par des commerçants qui ont suivi la scène, les policiers congolais se sont rendus sur le lieu où ils ont surpris et appréhendé les deux militaires et leur victime. L’un des militaires angolais a fui et serait retourné en Angola. L’autre a été maitrisé et est gardé au cachot de la Police.

La victime, elle, suit les soins, renseignent certains agents des services publics œuvrant à la frontière et qui ont requis l’anonymat.

Ce viol relance la nécessité de construire des toilettes publiques pour sécuriser les opérateurs économiques qui vendent dans ce marché, notent les sources locales. Le marché frontalier de Kamako a lieu deux jours par semaine au profit des opérateurs économiques du Kasaï et de la province angolaise de Lunda Norte.

RADIOOKAPI.NET


Autres titres

Nord-Kivu : 4 morts dans une marche de colère à Nyiragongo et Goma

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

Ebola au Nord-Est de la RDC : L’OMS se réunit d’urgence

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus