fbpx
congosynthese.com

Kasaï-Central/Pétitions contre le bureau de l’ass prov : Génération Fatshi appelle les députés à aller jusqu’au bout

L’association sans but lucratif Génération Fatshi apporte son soutien aux pétitions visant à destituer les membres de l’assemblée provinciale du Kasaï-Centrale.

C’est son coordonnateur provincial ad intérim, Albert Mpinda, qui l’a déclaré au cours d’une interview accordée à la presse dimanche 10 octobre 2021.

À l’en croire, depuis l’installation du bureau de la première institution de la province, les élus provinciaux ne travaillent que pour leurs propres intérêts.

« Après analyse du dossier, nous soutenons ces pétitions parce que vous l’avez vu vous même, que ce bureau depuis qu’il est installé, c’est un bureau qui n’a pas évolué selon la vision du chef de l’État, et les députés qui constituent l’assemblée provinciale sont en train de travailler pour leur propre intérêt, commençant par le président de l’assemblée provinciale, vous avez remarqué que ces députés n’ont pas le soucis de la population dont ils sont émanations« , avance-t-il.

Par la même occasion, Albert Mpinda invite les représentants du peuple à saisir cette occasion afin que cette action parlementaire aille jusqu’au bout.

« ils ont saisi la balle au bon, c’est le moment maintenant qu’ils se sont réveillés parce que les députés à la trempe de Jim Mukenge ne sont pas nombreux à l’assemblée provinciale, parce que c’est l’unique député qui a toujours dit non à ce qui ne va pas. Nous génération Fatshi nous disons, que cette pétition aille jusqu’au bout, nous interpellons les députés qui vont traiter cette pétition de privilégier les intérêts du peuple qui ont été depuis longtemps menacés, étouffés par la classe de Kabila« , ajoute-t-il.

Il sied de rappeler que les cinq membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central sont sous le coup des pétitions de déchéance.

Lesdites pétitions ont été déposées le mardi 05 octobre 2021, au Capitol, siège de l’Assemblée provinciale, par le député provincial Jim Mukenge, au nom de ses collègues pétitionnaires.

Plusieurs griefs sont reprochés aux membres du bureau, c’est notamment une gestion calamiteuse, l’incapacité de produire le rapport financier à temps et la non maitrise de gestion du personnel.

Soulignons que juste juste après cette pétition, Jacques Ngalamulume, a, pour des raisons des convenances personnelles, démissionné de son poste de rapporteur adjoint.

Autres titres

Procès Chebeya : « Après le crime, nous sommes allés à la résidence de Mukalayi chacun des meurtriers a été récompensé de 50 USD » témoigne le policier Mugabo

Patrice Kayembe

Augustin Kibassa à l’assemblée nationale : «Le ministre de PTNTIC n’est pas gestionnaire des revenus du RAM»

Patrice Kayembe

RDC : L’auteur de la question sur le RAM fait 3 propositions au ministre Kibassa

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus