fbpx
congosynthese

Kasaï-Central : « nous comptons achever notre mission de contrôle sur le service d’assiette et la régie financière » Marcel Tshipepele

Le député provincial Marcel Tshipepele, a au cours d’une interview accordée le samedi 26 décembre 2020 à CONGOSYNTHESE, dans sa rubrique rétrospective 2020, tenu à préciser que l’organe délibérant compte achever sa mission de contrôle sur le service d’assiette et la régie financière.

Ci-après l’intégralité de l’interview.

Député provincial qu’est-ce que vous avez eu à faire durant toute l’année 2020 partant de missions que la constitution vous confèrent ?

M.T : Pour cette année 2020, bien que caractérisée par cette pandémie mondiale covid 19, nous avons réussi à mener quelques missions de contrôle et d’autres sont en cours qui tarde de finir faute de moyen, nous avons eut quelques propositions d’édit qui sont presque terminées et il reste que le débat en plénière.

Qu’est-ce qui vous a marqué personnellement au Kasaï-Central durant l’année 2020 ?

M.T : Cette année nous a beaucoup marquée, personnellement d’abord pour ce combat que nous avons mené jusqu’au bout afin de mettre hors d’état de nuire celui qui se prenait pour le roitelet du Kasaï central avec sa gestion opaque de la chose publique, et politique de terreur ; mais aussi aussi par la disparition du gouverneur a.i le professeur Ambroise Kamukuny, le tout premier gouverneur du Kasaï central à mourir en fonction dont je salue la mémoire.

Partant de vos missions de parlementaire, qu’est-ce que vous n’avez pas pu faire ?

M.T : Ce que nous n’avons pas pu faire c’est de voter le budget 2021, celui-ci étant un projet de l’exécutif provinciale, nous l’avons pas reçu sur nos tables jusqu’à ce jour.

2021 pointe déjà à l’horizon, que comptez-vous faire pour cette nouvelle année ?

M.T : Nous comptons achever nôtre mission de contrôle sur le service d’assiettes ainsi que sur la régie financière provinciale afin de faire de recommandations pouvant permettre d’amasser beaucoup plus d’argent pour la province,
Nous pensons également, bien sûr avec le concours de la Cour constitutionnelle et de la ceni, doté la province d’un nouveau dirigeant selon la volonté du peuple et la vision du président de la République Félix Antoine Tshilombo.

P.K

Autres titres

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus