fbpx
congosynthese.com

Kasaï Central : L’ONG RIDI déterminée à accompagner la Communauté Protectrice de l’Enfance à Nganza.

L’ONG Réseau d’Investissement pour le Développement Intégral (RIDI en sigle) est déterminée à accompagner la Communauté Protectrice de l’Enfant(CPE) en vue de réduire davantage les cas des violations des droits des enfants perpétrés dans cette Commune. C’est ce qui est ressorti d’une séance de travail organisée ce samedi 13 mars 2021 par cette ONG à l’intention des membres du comité de la Coordination de la CPE oeuvrant depuis plus de 6 ans dans cette partie de la Province du Kasaï Central, sous l’oeil vigilent du Bourgmestre de cette municipalité, Simon Kubota wa Luboya, qui fait partie intégrante de ce comité.

Il sied de rappeler qu’au cours des élections des co-lead des Sous Groupes de Travail pour la Protection de l’Enfant(GTPE) devant travailler pour le compte du GTPE Kasaï Central sous la Coordination de l’Unicef, l’ONG RIDI a été élue Co-Lead pour la Commune de Nganza.

Au cours de cette séance de travail, les points saillants ci-après ont été débattus, notamment l’évaluation des activités de protection de l’enfant, les mécanismes de renforcement de prévention et lutte contre la violence, l’exploitation et les mauvais traitement infligés aux enfants et la planification des activités pour l’an 2021.
S’agissant des urgences, deux cas majeurs avaient retenu l’attention des membres, à savoir:

  1. Le cas d’un bébé de 3 mois abandonné par sa mère décédée de suite d’une courte maladie. Ici, l’ONG RIDI s’est engagée à assurer la prise en charge de cet enfant en appuyant la famille d’accueil avec les vivres et les non-vivres.
  2. Les cas de divorce enregistrés dans les ménages depuis le début des travaux de Fonds Social. 9 cas de divorces provoqués par les femmes recrutées dans ces travaux ont été répertoriés. Et ces femmes ont abandonné les enfants à leurs pères pour se contenter de l’argent que Fonds Social leur paye. A ce niveau, les membres ont convenu de sensibiliser la communauté à la lutte contre le divorce pour garantir l’épanouissement de l’enfant.

Cette séance de travail d’une demi-journée a été présidée par Monsieur Douglas Donatien NDUMBI WA KALOMBO en sa qualité de Président du Conseil d’Administration de l’ONG RIDI qui se dit satisfait des résolutions sorties de cette rencontre.

La rédaction

Autres titres

Nord-Kivu : Troisième journée de mobilisation contre la Monusco à Goma

deo

RDC-APK: Néron Mbungu saisit la Cour d’Appel Kinshasa Gombe pour surseoir sa déchéance

deo

RDC : Le Groupe Rockefeller Holding prêt à accompagner le Président Felix Tshisekedi dans le développement communautaire

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus