fbpx
congosynthese.com

Kasaï Central : Des audiences publiques organisées en faveur des écoles primaires et centres de santé de l’ETD Nganza

L’organisation non gouvernementale Réseau d’Investissement pour le Développement Intégral(RIDI), a eu, grâce à l’appui financier de l’USAID, à organiser au cours de ce mois de mars 2021, une série des audiences publiques, au total dix, en faveur des écoles primaires et centres de santé de l’ETD Nganza.

Cette activité rentre dans le cadre de son projet de sensibilisation et renforcement des capacités des structures de responsabilité sociétale en matière de l’éducation et la santé mis en oeuvre dans cette entité.

S’agissant du programme, ce projet s’inscrit dans le Programme de Gouvernance Intégrée (Integrated Governance Activity, IGA) de l’USAID, mis en oeuvre par DAI Global LLC en République Démocratique Congo.

Il vise l’amélioration des prestations des services dans les écoles et centres de santé de la place.

Ces dix audiences publiques ont été organisées dans les cinq quartiers de la Commune de Nganza ( Nsele, Nganza Nord, Nganza Sud, Salongo Muimba et Lubi-a-mpata) en raison de deux audiences par quartier dont l’une en éducation et l’autre en santé.

Quant à l’éducation, le thème des audiences y relatives a porté sur l’implication des parents dans la fourniture des services au sein des écoles primaires de la Commune de Nganza dans le contexte de la gouvernance intégrée face à la gratuité de l’enseignement. Et la facilitation a été assurée par Madame Marie-Jeanne TUDIMUENE MUNDA en sa qualité de Chef de Sous Division Urbaine de l’EPST Kananga 1.

S’agissant de la santé, les échanges ont gravité autour du thème :
« Les rôles et responsabilités des CODESA et leaders communautaires dans l’amélioration de la qualité des services au sein des centres de santé de la Commune de Nganza ».
Et c’est l’Animateur Communautaire de la Zone de Santé de Tshikaji qui a facilité lesdits échanges.

Ces audiences ont connu la participation du Bourgmestre de la Commune de Nganza, les Chefs des quartiers, les Chefs d’Etablissements, les Infirmiers titulaires des CS, les membres de la société civile, les représentants des médias et les leaders communautaires.

Au terme de ces audiences publiques, les participants ont exprimé leur satisfaction et ils ont souhaité que ces activités soient pérennes au vu de leur impact dans la communauté.

La recommandation majeure a consisté en la redynamisation des COPA et CODESA pour renforcer davantage la bonne gouvernance dans les écoles et les centres de santé de la place.

À l’issue de ces audiences, Douglas Donatien NDUMBI WA KALOMBO, responsable de l’ONG RIDI, s’est dit satisfait de la réussite de cette activité qui a permis aux responsables des services de santé et d’éducation à rendre compte à la population sur le fonctionnement de leurs structures respectives et des progrès réalisés quant à la bonne gouvernance.

P.K

Autres titres

Covid-19 : La RDC dépasse la barre de 45.200 cas de contamination

deo

Une personne sur trois frappée par une insécurité alimentaire chronique en RDC

deo

Le vpm de l’Intérieur, Daniel Aselo retire des artères les unités de Police dénommées « Ujana »

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus