fbpx
congosynthese.com

Kananga : Des sages femmes formées par l’UNFPA en préparation et réponse en situation de crise humanitaire

Le fonds de Nations-Unies pour la population (UNFPA), a clôturé mercredi 09 mars 2022 à Kananga au Kasaï-Central, la formation des 30 sages femmes « en préparation et réponse humanitaire en crise humanitaire ».

D’après le formateur de ces sages femmes, ces dernières sont considérées « comme ambassadrice de la santé sexuelle et reproductive en situation d’urgence». Elles ont été bien forme en prise en charge et violences basées sur le genre, ajoute-t-il.

Dans son mot de clôture, Eugène Kongnyuy, Représentant Résident de l’UNFPA en RDC, a vanté la profession de sage femme, tout en invitant les formés à continuer à chercher à se développer pour maintenir la lutte.

« … Vous avez accueilli ces connaissances mais il faut savoir que la connaissance est contenue c’est-à-dire, qu’il faut continuer à chercher à nous développer parce que dès que vous arrêtez d’apprendre, vous allez régresser. Je vous conseille d’apprendre pour être capable de maintenir la lutte », a-t-il déclaré.

Les bénéficiaires de cette formation, ont remercié l’UNFPA d’avoir portés son choix sur eux, et promettent d’accomplir avec manière, les missions dévolues à leur profession.

« Nos sincères remerciements s’adressent à l’UNFPA pour nous avoir sélectionnés afin de prendre part à cette formation, ainsi qu’à tous les autres partenaires qui nous ont supporté pendant cet atelier. Nousus avons ajouté une valeur de plus afin d’atteindre les trois objectifs de l’UNFPA ; zéro décès maternel pour les causes inévitables, zéro besoin non satisfait en planification familiale et zéro cas de violences basées sur le genre. Nous vous promettons au nom des sages femmes, que nous sommes vos mandataires pour prendre en charge correctement la cible (…), Tout en respectant les droits de la femme », a déclaré la porte parole des sages femmes formées.

Il sied de souligner que l’UNFPA en sa qualité de leader du système des Nations-Unies en matière de la santé sexuelle et reproductive a mis en place une stratégie de formation de sages femmes pour renforcer le système de santé et améliorer la santé maternelle et néonatale. Cette formation bénéficier de l’appui financier du Canada.

P.K

Autres titres

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

Élections 2023 : Le collectif 24 alerte sur le respect des principes de l’accès à l’information pour des élections démocratiques

Patrice Kayembe

Arrivée à Kinshasa de la relique de Patrice Emery Lumumba

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus