congosynthese

Kamerhe, Bahati et consorts] Gouvernement : Sylvestre Ilunga consulte !

Depuis quelques temps, le Premier ministre s’illustre dans un rythme de travail de proximité par des visites d’inspection en vue de s’imprégner de toutes les réalités nécessaires à la conduite de l’action gouvernementale, et la multiplication des audiences politiques en perspective de la formation de son gouvernement. Ce samedi 3 août 2019, en son cabinet de travail, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a échangé avec Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Président de la République et Autorité morale de l’UNC, parti membre de la coalition CACH-FCC. Les deux personnalités ont parlé consultations et travaux d’urgence. Dans la foulée, il a également reçu le sénateur Modeste BAHATI Lukwebo.

Entre l’Autorité morale de l’Union pour la Nation Congolaise et le Chef du Gouvernement, les échanges ont essentiellement porté sur les consultations relatives à la formation du Gouvernement, ainsi que sur les travaux d’urgence de modernisation des infrastructures, dans le cadre du Programme de 100 jours initié par la Présidence de la République.

Cependant, l’hôte de Sylvestre Ilunga a confirmé que les regroupements politiques membres de la coalition au pouvoir s’activent à proposer des candidatures au Premier ministre qui, lui, a la charge constitutionnelle de former son gouvernement. Pour le Directeur de cabinet du Président de la République, il sera question pour les futurs membres dudit gouvernement de travailler pour l’intérêt du souverain primaire, dans la droite ligne des objectifs fixés par Félix Tshisekedi. ‘’Le Gouvernement est le lieu de conjonction d’efforts et des ressources pour atteindre les objectifs assignés par le Chef de l’Etat pour répondre au besoin du peuple congolais qui a voté pour le changement‘’, a-t-il laissé entendre.

Bahati en visite de courtoisie

Battu lors de l’élection du Bureau définitif du Sénat le 27 juillet dernier, le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo a également pris langue avec le Premier ministre, au Kempinski Fleuve Congo Hotel, à Gombe. Après un entretien de plus de deux heures, le président de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) qui, aujourd’hui, réclame vouloir faire partie de l’exécutif national, une visite de courtoisie pendant laquelle ils ont échangé des idées avec le Premier ministre, a assuré qu’il s’agissait tout simplement d’une visite de courtoisie pendant laquelle ils ont échangé des idées avec le Premier ministre, pour voir comment redresser l’économie du pays. A l’entendre, il n’était nullement question des consultations au sujet de la formation du Gouvernement.

Actuellement, faut-il le rappeler, le Sénateur Bahati ne fait plus partie de la coalition au pouvoir, qui est la seule habilitée à proposer au Premier ministre les futurs membres de son équipe. Il revendique, par ailleurs, 4 postes ministériels dont une Vice-primature, un ministère d’Etat, un ministère et un Vice-ministère, dans le futur gouvernement.

Entre temps, Ilunga Ilunkamba qui a déjà débuté avec les consultations, poursuit la démarche dans le calme.

Il sied de rappeler que l’Accord de coalition FCC-CACH a été signé le 29 juillet 2019 par les deux parties, avant de le remettre officiellement au Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Au terme d’âpres négociations et conciliabules, les principales forces politiques en présence, le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH), se sont finalement mis d’accord sur le partage des postes du Gouvernement avec 65 membres dont 42 pour le FCC et 23 pour le CACH.

Advertisements

Autres titres

Le Chef de l’État s’est entretenu avec la Présidente de l’Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda

Deo

AU REGARD LE TOLLE SUSCITE PAR L’ARRESTATION DU DEPUTE JEAN-JACQUES MAMBA;La Justice congolaise à la barre !

Deo

Assemblée nationale: Daniel Mbau promet de mener une autre action contre Kabund en cas de rejet de la pétition de Mamba

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus