fbpx
congosynthese.com

Kalemie : 32 présumés bandits armés présentés à la presse

Les FARDC ont présenté dimanche 2 juin à Kalemie 32 présumés criminels impliqués dans les cambriolages et braquages, terrorisant la population. L’opération de traque a été réalisée dans le cadre de la mission d’inspection et évaluation des unités engagées dans la défense menée par le chef d’Etat-major adjoint, le lieutenant-général Gabriel Amisi, dans la 2e Zone de défense

Le général Amisi a présenté à la presse deux groupes de présumés bandits.

Le premier constitué de 12 individus qualifiés de « grands criminels » qui agissent sous le commandement d’un lieutenant de l’armée nationale. Et le deuxième composé de 20 individus arrêtés au cours des opérations de bouclage.

« Ils sont au nombre de 32. Mais les grands bandits sont 12. Ces 12 grands criminels sont sous le commandement d’un certain lieutenant Kalenga Munga qui est du 22e groupement naval », a expliqué le chargé de communication à l’Etat-major, le major Gimgbelo Pazonga.

Le chef d’Etat-major adjoint des FARDC en visite dans la 2e Zone de défense à Kalemie vient de monter un centre de coordination des opérations,d’instaurer la patrouille mixte, police-militaire, la nuit comme le jour, et de déclarer la ville de Kalemie, ville sans armes.

Le ministre provincial de l’intérieur, Dieudonné Kamona, se dit satisfait de l’opération et promet son implication pour des sanctions exemplaires aux coupables.

Le quartier Kalumbi a été la cible de l’opération de bouclage ce lundi.

La population était descendue en masse, le 29 mai sur l’artère principale de la ville de Kalemie (Tanganyika) pour protester contre une attaque armée au cours de laquelle un habitant bien connu dans le milieu avait été grièvement blessé par des bandits, la veille.

Les manifestants avaient exigé des mesures pour mettre fin à cette insécurité.

Autres titres

RDC: Le gouvernement satisfait de l’appui de la FAO dans le secteur de l’environnement

Juliette Aloki

Le Président Félix Antoine Tshisekedi appelle les Congolais à éviter  le piège de la xénophobie

Redaction

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus