fbpx
congosynthese

Justice :l’Unc dans la rue ce vendredi pour exiger la libération de Kamerhe !

Les cadres et membres de l’Union pour la nation congolaise ( UNC) ainsi que leurs alliés vont marcher pacifiquement dans la rue ce vendredi 7 août 2020. Une marche prévue pour soutenir l’Etat de droit et exiger une justice équitable pour l’acquittement de Vital Kamerhe,directeur de cabinet du chef de l’État condamné à 20 ans de travaux forcés.

Dans une correspondance signée le 4 août et rendue publique ce mercredi, le secrétaire général ad intérim de l’Unc Aimé Boji Sangara a saisi officiellement pour information le gouverneur de la ville de Kinshasa pour lui signifier sur la tenue de leur marche.

À travers cette lettre,l’Unc donne comme point de rencontre le siège provincial du parti situé sur l’avenue enseignement à kasa-vubu pour chuter au Rond-point Moulaert dans la commune de Bandalungwa. Le secrétaire général ad intérim de l’Unc demande à Gentiny Ngobila que

« Nous vous prions de bien vouloir instruire les forces de l’ordre d’encadrer et de sécuriser nos cadres et militants pendant cette activité politique qui, du reste s’inscrit dans le cadre de l’exercice normal des droits et libertés fondamentaux garantis par la constitution de notre pays »,

précise cette correspondance signée par le secrétaire a.i Aimé Boji Sangara. Avant de rassurer que son parti s’est préparé en conséquence  » De notre côté, toutes les dispositions sont prises pour la bonne tenue de cette marche, y compris celles relatives au strict respect des mesures barrières de lutte contre la propagation de la pandémie de la covid 19″, peut-on lire dans la correspondance. Signalons que cette marche de l’Unc sera organisée le jour de la reprise du procès en appel de Vital Kamerhe à la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe. Rappelons que le président de l’Unc est condamné à 20 de travaux forcés et lourdes amendes pour détournement de deniers publics dans le dossier de 100 premiers jours du programme d’urgence du chef de l’État.

Pour la énième fois sa demande de liberté provisoire introduite par ses avocats à la Cour de Cassation en contestation au jugement de la cour d’appel de Kinshasa gombe a été rejetée ce mercredi 5 aout.

Gladys EBILE

Autres titres

Politique-Présidium Lamuka: Remise et reprise reportée à une date ultérieure .

deo

Réformes électorales : JP BEMBA aprouve et soutien le Groupe de 13 personnalités.

deo

RDC : Vers le degazage du Golf de Kabuno, Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement

deo