fbpx
congosynthese.com

JIF/  » Quand les femmes gouvernent la pauvreté régresse plus vite « 
(Antonio Guterres)

Dans son mot à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes ce lundi 8 Mars, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a loué la capacité de la femme dans la gestion de la chose publique.

 » Les faits sont là. Quand les femmes gouvernent, l’État investit davantage dans la protection sociale et la pauvreté régresse plus vite  » a affirmé Antonio Guterres.

En outre, le Secrétaire général des Nations Unies a fait savoir que les accords de paix conclus par les femmes sont durables.

 » Quand les femmes siègent au Parlement, les pays sont plus fermes dans leurs politiques de lutte contre les changements climatiques. Quand les femmes participent aux négociations de paix, les accords sont plus durables  » a-t-il ajouté.

De ce fait, la femme se révèle être
un partenaire incontournable de développement.

 » Qu’elles soient à la tête d’un pays, d’une entreprise ou d’un mouvement populaire, les femmes agissent concrètement pour le bien commun et font progresser la réalisation des objectifs de développement durable  » , a souligné M. Guterres.

Les Nations Unies appellent à faire du leadership des femmes dans tous les domaines une priorité.

E.M

Autres titres

Nord-kivu : 6 morts et 2 véhicules incendiés dans 2 embuscades rebelles ADF sur l’axe routier Beni-Kadindi

deo

Le Prince Philip est décédé à l’âge de 99 ans, annonce le Palais de Buckingham

deo

Les représentations diplomatiques congolaises à l’étranger sur le point d’être déguerpies

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus