fbpx
congosynthese.com
Image default

Jean Pierre Lacroix : « La MONUSCO souhaite créer des conditions du retour de l’autorité de l’Etat pour qu’elle puisse elle-même partir »

Le secrétaire général adjoint des Nations Unies en charge des opérations de la maintien de la paix a échangé samedi 29 juillet 2022 dernier à Kinshasa avec le président de l’Assemblée nationale sur les incidents tragiques du Nord-Kivu.

Jean-Pierre de la Croix était accompagné de la représentante spéciale secrétaire général des nations unies et cheffe de la Monusco Mme Bintou Keita et les membres du bureau ainsi qu’une une forte délégation des Nations unies.

Le secrétaire général adjoint des Nations Unies Jean-Pierre de la Croix a rendu hommage bà toutes les victimes des incidents tragiques des manifestations anti Monusco, les victimes congolaises et le personnel des Nations Unies. Il lance un appel aux autorités congolaises de travailler ensemble

« J’ai été sensible au message du président de l’Assemblée nationale dans ce contexte. Nous nous sommes aussi convenus qu’il est important de nous serrer les coudes, de travailler ensemble, de regarder ce qui s’est passé et d’en tirer des leçons..Chacun a des efforts à faire, de part et d’autre, d’une manière claire » a souligné Jean-Pierre de la Croix.

Selon lui les Nations Unies s’inscrivent dans ce plan de désengagement et de retrait de ses troupes du territoire congolais, mais elles souhaitent travailler d’abord aux conditions de retour de l’autorité de l’Etat, avant de se retirer.

« La MONUSCO souhaite créer des conditions du retour de l’autorité de l’Etat pour qu’elle puisse elle-même partir. C’est le sens du plan de transition qui a été discuté avec le gouvernement et nous souhaitons que ce plan soit mis en œuvre avec des efforts nécessaires, de part et d’autre, dans les domaines civil et de la sécurité« , a-t-il ajouté.

La délégation des Nations Unies a salué les efforts diplomatiques menés au niveau régional sous l’égide du Kenya et de l’Angola.

« Il est important aussi que nous communiquions de la manière unie avec les responsables politiques, les autorités, sans cacher nos faiblesse de part et d’autre, en mettant un accent sur nos efforts et nos réussites communes, parce qu’ils existent, mais ils sont chaque fois occultes », a déploré Le secrétaire général adjoint des Nations Unies Jean-Pierre de la Croix

E.M

Autres titres

RDC : Ce qu’il faut connaître des chantiers visités par le président Tshisekedi à Kinshasa

Patrice Kayembe

RDC/ Le president Félix Tshisekedi a visité plusieurs chantiers routiers à travers la ville de Kinshasa

Redaction

Arrivée du Secrétaire d’État américain Anthony Blinken : les attentes de Kinshasa

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus