fbpx
congosynthese.com

Jean Claude Katende : « Tout député national qui prendra le véhicule offert par le président de la république sera considéré comme corrompu »

L’affaire 500 jeeps que les députés nationaux devraient bénéficier de la part du président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi, continue de susciter des réactions, la dernière en date est celle de Jean Claude Katende, président de l’Asadho, pour lui, tout député qui prendra cette offre sera considéré comme corrompu

« Tout député national qui prendra le véhicule offert par le président de la république sera considéré comme corrompu. Demandez qu’on annule l’achat de ces véhicules et que l’argent soit affecté à la gratuité de l’enseignement. Montrez vous patriotes« , indique-t-il.

Par ailleurs, cet acteur de la société civile invite le bureau de l’assemblée nationale a être claire sur ce dossier.

« Le bureau de l’Assemblée Nationale doit devenir transparent. Pourquoi il cache le nom de la firme où les jeeps ont été commandées et le nom de ma banque qui a accepté de financer. L’opacité contribue à discréditer l’assemblée nationale Je rappelle qu’il n’ya pas de mensonge parfait« , ajoute-t-il.

Katende ajoute que ceux qui défendent que les jeeps ne sont pas un acte de corruption s’y prennent mal que ça confirme que c’est de la corruption.

Chaque fois que le gouvernement facilite l’achat des jeeps aux députés, on demande a ce que les députés souscrivent. Ce qui n’est pas le cas, renchérit-t-il.

Pour mémoire, lors d’une réunion tenue le vendredi dernier, le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso a confié aux élus nationaux que le chef de l’État a tenue à concrétiser sa promesse, celle d’offrir gracieusement 500 jeeps Hyandai aux députés.

P.K

Autres titres

Attaque du convoi des véhicules des civils en Ituri : « Certains conducteurs s’alignent derrière l’escorte », déplore le gouverneur Johny Nkashama

deo

RDC: Bientôt les travaux des projets d’investissements seront lancés dans les 145 territoires

deo

Michael Lokombe, un ancien militaire britannique d’origine congolaise, reconte son experience de guerre en Irak

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus