fbpx
congosynthese

JDH-UCOFEM : 15 Journalistes s’approprient des techniques liées au Journalisme des Droits humains et Sensible au Genre à Kinshasa

15 Journalistes au total dont 12 femmes et 3 hommes suivent la formation sur le journalisme des Droits humains et sensible au Genre. Une initiative de JDH, Journaliste pour les Droits humains en complicité avec L’UCOFEM, l’Union Congolaise des Femmes des Médias dans le cadre du projet Canada Monde,qui vise à faire entendre la voix des femmes et filles lancée depuis 2020.

Débutée ce mercredi 3 février à Kinshasa dans les installations de JDH, cette formation se fixe comme objectif spécifique approprier les journalistes hommes et femmes des notions sur le journalisme des Droits humains,la couverture médiatique sensible au Genre,la réalisation des reportages et interview,la sécurité de journaliste et sur le comment faire une interview avec les vulnérables.

Les formateurs attendent des journalistes leur implication dans la lutte contre les violations des droits humains, particulièrement sur les femmes et filles,mais également la réalisation des reportages liés aux mêmes approches en tenant compte de l’aspect Genre.

Plusieurs sujets ont été évoqués à la première journée de cette séance de formation qui prendra 2 jours,soit du 3 au 4 février à Kinshasa.

Prince Murhula, gestionnaire principal du projet au JDH a d’une manière succinte rappelé aux journalistes le but poursuivi par sa structure ainsi que celui du projet Canada Monde. Par des exemples concrets, le facilitateur a permis aux professionnels des médias de comprendre quels reportages à produire?

Trésor MPanda formateur en Genre et Médias au JDH, est revenu sur les 5 éléments Prenel puis expliquer en long et large ce que le journalisme d’éthique qui prône entre autres la discrétion,la confidentialité,la précision, l’impartialité, l’équité,la non discrimination,le devoir d’informer, la protection des sources et le fait d’éviter de nuire.

Pour sa part, Evelyne Luyelo a balayé les notions sur des violations des droits de l’homme et basée sur le Genre.

Anna Mayimona Ngemba, directrice exécutive de L’UCOFEM s’est appuyé sur les recommandations qui éveillent la conscience des journalistes en rapport avec les messages stéréotypés. Les journalistes devront donc faire preuve d’impartialité, diversité des sources, de l’objectivité, du pluralisme et à être exhaustif dans toutes les productions.

La formation lancée à l’intention des journalistes se clôturera ce jeudi 4 février.

Gladys EBILE

Autres titres

RDC/LAMUKA appartient désormais qu’à Fayulu et Muzito

deo

Ituri : Le ministre provincial de l’EPST dément la rumeur d’une quelconque campagne de vaccination contre le Corona virus

deo

RDC : » Nous avons fait la révolution parlementaire,la 1ère dans l’histoire pour amener le changement » (Muhindo Nzangi)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus