congosynthese

Ituri : un officier des FARDC abattu par balles

Le commandant des Forces armées de la (FARDC) chargé des opérations et renseignements dans le territoire de Djugu, le colonel Bovick Angole, a été tué par balle par des hommes armés dans la nuit de mardi à mercredi 18 juillet, sur la rivière Kpengbele à environ 60 km au Nord de Bunia. Il est tombé dans une embuscade pendant qu’il regagnait, avec ses gardes, son Etat-Major à Djugu centre, affirme le Porte-parole des FARDC en Ituri.

Le colonel Bovick Angole rentrait de Bunia après une mission de travail lorsque la voiture 4X4 de l’armée qui le transportait est tombée dans une embuscade tendue par des hommes armés à l’entrée du pont Kpengbele, entre les villages Pimbo et Pisto aux environs de 21h30 locales.

Le Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri, rapporte que les assaillants ont ouvert le feu pendant que ses gardes, descendus du véhicule, voulaient dégager un tronc d’arbre jeté sur la chaussée. Le colonel Bovick Angole, touché à la poitrine, est mort sur place selon plusieurs sources.

Cette situation a créé une panique dans cette entité. Les habitants se sont terrés dans leurs habitations aux sons des crépitements des balles pour ne découvrir le drame que mercredi matin, précise Claude Mateso, le chef de secteur de Walendu Djasti où les faits se sont produits.

Le corps de la victime est pour le moment gardé à la morgue de l’Hôpital Général de Bunia.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Autres titres

Election 2018 : la ministre des Droits humains condamne la haine et l’intolérance pendant la campagne

Deo

RDC: l’UE maintient ses sanctions contre des personnalités congolaises

Deo

LE DEAL FATSHI-KAMERHE PORTEUR DE GERMES DE CONFLIT

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus