fbpx
congosynthese.com

Insécurité en Ituri : Le député Jackson Ausse plaide pour le renforcement de l’effectif des militaires FARDC

L’insécurité grandissante dans la province de l’Ituri à l’Est de la République démocratique du Congo continue a suscité des réactions de partout dans le pays.

Dans une interview accordée à la presse ce dimanche 17 janvier 2021, le député national Jackson Ausse a plaidé pour le renforcement de l’effectif militaires des FARDC dans cette zone capable de combattre les groupes armés qui sèment terreur et désolation.

« Les gens meurt en Ituri, on tue, je pense qu’il faut une riposte qui doit être proportionnelle à la menace . Ce qu’il faut faire c’est de renforcer l’effectif de nos forces armées et leur offrir une logistique capable d’être à la hauteur de la menace  » a déclaré Jackson Ausse député national.

L’élu de l’Ituri appelle par ailleurs la population ,particulièrement la jeunesse de se désolidariser avec les groupes et passer à la dénonciation de cas suspects .

Ce député déplore cependant, la tuerie de plus de 40 civils pygmés en Ituri la semaine dernière avant de dénoncer l’inefficacité des éléments de la sécurité qui ne sont pas bien équipés dans cette partie Est du pays .

« Aujourd’hui Ituri particulièrement à Bunia est encerclé par les groupes armés. C’est inacceptable tout ça. Les groupes armés naissent chaque jour et là nous voyons l’inadaptation de nos service de sécurités. Et quand les ennemis prennent le dessus sur le service de sécurité ça devient compliqué «  déplore t-il.

Ce député de l’Ensemble de Moïse Katumbi exige l’ouverture des enquêtes sérieuses dans le plus bref délai sur l’assassinat de plus 40 pygmées en Ituri avant d’appeler le chef de l’État de s’impliquer pour mettre fin aux tueries à l’Est du pays.

Jackson Ausse s’est prononcé à la presse à Goma ce dimanche ou il était en transit pour la province de l’Ituri son fief électoral. Il dit se rendre dans ce coin pour s’imprégner de la situation sécuritaire, spécialement la récente tuerie des civils .

Pour rappel , le jeudi dernier, au moins 46 personnes ont été tuées par les présumés rebelles Ougandais ADF à Irumu , province de l’ituri à l’Est de la République démocratique du Congo, avait confirmé la société civile locale .

Justin Kabumba

Autres titres

Exclusif : Félix Tshisekedi reçoit les évêques de la CENCO

Patrice Kayembe

KOFFI OLOMIDE: JE SUIS PRET A ALLER AU COMBAT POUR MON PAYS, POUR MES FRERES DU NORD KIVU,

deo

Culture : La 1ère édition du festival international de Masi-Manimba fixée en juillet 2022

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus