fbpx
congosynthese.com

Insécurité dans l’Est : la CENCO préconise que soit mis en écart de la chaîne de commandement, ceux qui seraient réputés agents-relais des armées étrangères

Le secrétaire général de la Cenco, Abbé Donatien Nshole a rendu public ce jeudi 8 avril, les recommandations de 20 évêques signataires du message du Comité permanent de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), sur l’insécurité et les massacres des populations civiles à l’est de la RDC.

Ces diverses recommandations découlent d’une session ordinaire du comité permanent des évêques tenue à Kinshasa du 22 au 25 février, après sa dernière visite dans les diocèses de Goma, Butembo-Beni et Bunia, en janvier dernier où la persistance des tueries s’est fait remarquer.

« Plus de 6 000 morts à Beni depuis 2013 et plus de 2 000 à Bunia pour la seule année 2020 », font savoir les évêques.

Ils reconnaissent par ailleurs, que l’armée congolaise est réellement présentes mais l’impact de leur présence est mitigé.

Aussi, ils jugent « urgent et nécessaire de déplacer tous les officiers militaires ayant évolué dans les différentes rébellions ou groupes armés (dans) l’Est et mettre à l’écart de la chaîne du commandement et de la logistique, ceux qui sont réputés agents-relais des armées étrangères ».

Les prélats catholiques ont exprime le souhait de voir les institutions compétentes faire le plaidoyer pour une opération militaire de grande envergure à l’instar de la mission Artémis, menée du 6 juin au 6 septembre 2003 en Ituri.

Outre, la Présidence et le Gouvernement doivent épurer les salaires des militaires mais aussi à éviter le circuit tendant à détourner les soldes et la ration des militaires au front, indiquent-ils.

Les évêques estiment nécessaire, « une mise en place d’un cadre permanant de concertation pour la cohésion et la paix devant être piloté par un observatoire scientifique multidisciplinaire. Mais aussi avec l’implication des leaders locaux pour la sensibilisation à la cohabitation pacifique pour la consolidation du dialogue inter et intra communautaire ».

Par cette même occasion, les évêques ont réaffirmé l’engagement d’accompagner le processus de la construction de la paix et de la cohésion nationale.

Jul A

Autres titres

Nord-Kivu : 3 personnes dont un chef du village tuées par un militaire incontrôlé à Beni

deo

État de siège: Le porte parole des opérations Sokola 1 appelle les journalistes à plus des responsabilités

deo

PRÉSIDENT EN EXERCICE DE L’UA, FÉLIX TSHISEKEDI EN TOURNÉE AFRICAINE POUR LE DOSSIER DU BARRAGE DE LA RENAISSANCE

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus