congosynthese

Inquiétude au sujet de l’état de santé de l’opposant Mulumba, alias Gecoco

L’opposant Gérard Mulumba, alias Gecoco, est malade. Il était hospitalisé et le pouvoir a décidé de le faire retourner en prison après avoir refusé son transfert à l’étranger pour des soins, comme l’exige son état de santé selon sa famille.

C’est sur une civière que l’opposant Gérard Mulumba, alias Gecoco, est retourné vendredi 1er juin dans sa cellule du centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, la prison centrale de Makala. Condamné à dix-huit mois de prison pour offense au chef de l’Etat, le député passé du parti présidentiel PPRD au plus grand parti de l’opposition, l’UDPS, est malade, même très malade.

Selon ses médecins, l’état de santé de Gecoco nécessite des soins appropriés à l’étranger. Mais les autorités sont restées sourdes à toutes les sollicitations de la famille pour une liberté conditionnelle ou provisoire afin de permettre l’évacuation du malade. Pour son frère qui vit à l’étranger, cela ressemble à « une condamnation à mort ».

Déjà peu avant son procès, la justice avait décidé d’une liberté provisoire en faveur de Gérard Mulumba, mais l’ordonnance du parquet avait été ignorée. Et le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba avait déclaré en ce temps-là, devant la presse, n’avoir jamais été saisi de cette décision.


Autres titres

Olivier Kamitatu: « Le pouvoir cherche le chaos pour se maintenir coûte que coûte »

Deo

Kamerhe : “Nous voulons qu’il soit bien entendu que l’opposition ne boycottera pas les élections du 23 décembre 2018”

Deo

Jean-Pierre Bemba : « Avec Félix Tshisekedi, à Bruxelles, nous avons convenu tous sur la machine à voter »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus