fbpx
27 C
Kinshasa
July 7, 2020
congosynthese

Il faut arrêter avec l’état d’urgence (Lokondo)

“Il faut être réaliste devant les faits sociaux, économiques et financiers. Pour le moment, il faut arrêter avec l’état d’urgence”, souhaite le député national Henri-Thomas Lokondo (Photo)

Sur TOP CONGO FM, l’élu de Mbandaka propose, par contre, de “consolider la sensibilisation sur les mesures sanitaires qui ont été prises pour que la population apprenne à vivre avec cette pandémie, comme l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) le recommandent”.

Parce que, estime-t-il, “les Congolais ont compris qu’il y a cette pandémie. Les mesures édictées sur le plan sanitaire seront strictement appliquées par les uns et les autres”.

Dégradation de la situation socio-économique

Henri-Thomas Lokondo constate que “la situation économique se dégrade. Nous sommes maintenant dans la récession sans le savoir”.

De son côté, le député UDPS Tony Mwaba relève que “l’opportunité de continuer ou pas l’état d’urgence ne dépend pas des acteurs politiques, mais des avis du Comité de riposte”.

Invité du Magazine FACE-À-FACE sur TOP CONGO, le porte-parole du président de la République a prévenu, qu'”on va aller d’état d’urgence en état d’urgence jusqu’à ce que les signaux vont s’éclaircir. Tant qu’il subsistera le moindre risque, le président de la République ne va pas lever la mesure d’urgence”.

Pour l’instant, “depuis le début de l’épidémie, déclarée le 10 mars 2020, le cumul de cas est de 3.764 dont 81 décès et 512 guéris“, annonce le bulletin quotidien du Comité multisectoriel de la riposte à la pandémie du Coronavirus.

Décrété le 19 mars dernier pour justement lutter contre la propagation du Coronavirus en RDC, l’état d’urgence sanitaire a depuis toujours été renouvelé de deux semaines par l’Assemblée nationale sur proposition du Chef de l’Etat. La dernière prorogation expire ce week-end.

Autres titres

Le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa et vice-président de la CENCO, a reçu le président du CNSA, Nkoy Joseph

Deo

Beni/attaque à répétition des ADF: l’armée renforce ses éléments dans plusieurs axes routiers

Kabumba Katumwa

Ituri:Jean Bamanisa condamne l’embuscade de la CODECO ayant fait 11 morts dont deux notables et des agents de l’ordre.

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus