congosynthese

HIER AU CAMP LUKA, TSHISEKEDI ET KAMERHE ACCUEILLIS PAR DES SLOGANS PRO FAYULU

Demain, le ticket Fatshivit met le cap sur Goma

L’opposition croise le fer pour batter la campagne électorale dans l’Est de la République démocratique du Congo. A cet effet, la plateforme électorale née de l’accord de Nairobi appelée Cap pour le Changement (CACH), a choisi de lancer sa campagne électorale dans le Congo profond demain mardi 4 décembre par Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Ce, alors que le candidat de l’accord de Genève Martin Fayulu devait, sauf imprévu, commencer sa tournée électorale par Beni et Butembo dans la même province de l’Est.

Dans un communiqué signé par le directeur de campagne de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe : ” Les autres itinéraires et dates d’arrivée dans des contrées du Grand-Kivu, de l’ex province Orientale et du Nord Katanga seront communiqués incessamment”.
En attendant, une rencontre a réuni samedi 1er décembre 2018, à la permanence de l’Udps, tous les candidats et toutes les candidates à la députation nationale et provinciale aussi bien de l’UDPS et Alliés que de l’UNC et Alliés.

HIER LE TICKET FASTHIVIT A CAMP LUKA

Comme prévu par le calendrier partiel des activités du CACH, hier dimanche 2 décembre le ticket gagnant FASTHIVIT a communié avec la population de Camp Luka sous la pluie. Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi ont fait état de la pauvreté qui caractérise cette partie de la capitale avant d’évoquer la responsabilité du pouvoir. A Camp Luka, a fait savoir Actualité.cd, les militants de Lamuka se sont également manifestés aux cotés des partisans de l’UNC et de l’UDPS. Ils ont scandé le nom de leur leader Martin Fayulu candidat à la magistrature suprême. ” Il ne donne ni argent ni polo. Nous allons voter par défi “, entonnaient-ils.
Vital Kamerhe a minimisé à la même source en précisant : ” Nous sommes à l’écoute. Nous devons rester correctes envers nous-mêmes. Beaucoup nous ont découragés. Ils ont dit qu’il y a beaucoup de problème ici et il y a des jeunes qui vont nous agresser. J’ai dit : Les jeunes ne vont pas nous agresser parce que nous nous battons pour eux et pour la République”.
Le directeur de campagne de Félix Tshisekedi s’est contenté, à cet effet, de rassurer que c’est là même, un signe de vitalité dans ce quartier qu’il qualifie de bastion de l’opposition. Et de conclure : ” J’ai entendu Fatshivit aussi. Il y a plusieurs candidats. C’est ça la démocratie. Cela signifie que c’est un bastion de l’opposition. C’est une bonne chose. Il n’y a pas de rivalité entre factions de l’opposition. Il faut que les gens le sachent. Nous sommes tous en train de nous battre pour le pays “. Emma MUNTU

(Visited 54 times, 1 visits today)

Autres titres

Corneille NANGAA supervise le convoi des fiches des résultats et PV vers l’intérieur du pays.

Deo

Présidentielle : le FCC accuse Tshisekedi d’inciter à la violence après son appel à contester les résultats si « Shadary est proclamé vainqueur »

Deo

Kikwit: Martin Fayulu s’engage à développer la RDC s’il est élu président

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus