congosynthese

Gouvernement:En se basant sur l’accord de Nairobi, l’UNC de Kamerhe réclame une part trop grande


65 membres. C’est le nombre connu à ce jour de ce gouvernement tant attendu. Huit mois après son arrivée au pouvoir, Félix Tshisekedi, qui n’a pas de majorité parlementaire, a été obligé de composer avec la coalition du Front Commun pour le Congo (FCC). Mais il faut à présent identifier les personnes qui vont occuper les 65 postes, dont une quarantaine de ministères.

De part et d’autres, les gesticulations commencent. Au FCC, la situation est étrangement calme. Des sources confirment que les consultations se poursuivent. Tandis qu’au CACH (Cap pour le Changement, coalition de Félix Tshisekedi: NDLR), les tractations connaissent un véritable bras de fer.

Entre l’UNC, de Vital Kamerhe, et l’UDPS de Félix Tshisekedi, l’heure n’est non plus à l’accalmie. Le parti du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat , rapportent plusieurs sources. De quoi frustrer l’UDPS. Mais du côté de Kamerhe, on se base sur l’accord de Nairobi, conclu l’année dernière et qui faisait de Vital Kamerhe le colistier de Félix Tshisekedi, pour obtenir gain de cause.

Selon des sources concordantes, le gouvernement devrait être publié vers le 15 août. Mais à l’allure vont les tractations, rien n’est sûr. Rien n’est également sûr que certaines alliances tiennent longtemps.

Loading...

Autres titres

MORT DE KOBE BRYANT: CE QUE L’ON SAIT DES CIRCONSTANCES DU CRASH

Deo

« Ramazani Shadary n’a pas été à l’aéroport de Ndjili pour un voyage de Burundi. C’est un Fake news », selon le PPRD

Ben

RDC: Le gouvernement congolais signe un accord avec une société française pour dégazer le Golfe de Kabuno( Lac Kivu)

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus