fbpx
congosynthese

Goma:La coordination de la jeunesse Lamuka exige justice pour Defao Kamala

Une année après le meurtre de Defao Kamala ,militant de Lamuka au Nord-Kivu ,ses compagnons de lutte exigent toujours justice.
La coordination de cette jeunesse s’indigne une année déjà après l’assassinat leur camarde Defao Kamala tombé dans une manifestation pacifique du 30 juin 2019 à Goma aucune évolution quant à ce dossier.

Dans une une interview exclusive à congosynthese.com, la coordination de la jeunesse Lamuka Nord-Kivu, affirme que les enquêtes n’ont jamais commencé. les responsables de l’assassinat de leur compagnons de lutte sont toujours libres. Alors que l’unité qui a réprimée à balle réelle lors de cette manifestation est bien identifiée, et son commandant aussi ” a déploré Ziwabaza Robert .

Étonnant pense la coordination de Lamuka au moment où le président de la République promet l’Etat de droit. Aussi,de ne poursuivre les responsables de crime de guerre et contre l’humanité.

“Nous exigeons au nom de la sacralité de la vie humaine que l’auditorat militaire du Nord-Kivu relance les enquêtes afin que les auteurs directs et indirects soient arrêtés , jugés et punis par la justice”, ajoute-t-elle.

Les jeunes de Lamuka annoncent la reprise des actions de rue, si rien ne fait à l’égard de leur camarade defao kamala assassiné à fleur d’âge.
Pour rappel ,Defao Kamala militant de Lamuka, avait été tué par balle au cours d’une manifestation pacifique organisée par la coalition Lamuka, le dimanche 30 juin 20?à Goma au (Nord-Kivu), . C’etait Une marche pacifique pour réclamer la liberté de circulation de Moïse Katumbi. Et à la Cour constitutionnelle de retirer les arrêts invalidant les députés et sénateurs de Lamuka.

Justin Kabumba

Autres titres

Nord-kivu :Une nouvelle attaque rebelle fait 5 morts à Beni-Kinyambahore

hpadmin

Lamuka-Remise reprise : Fayulu aurait refusé de prendre au téléphone Muzito à deux reprises

hpadmin

Report du voyage de F.Tshisekedi à Goma: l’Unc/Nord-Kivu estime que le chef de l’État à ecouter son cris en annulant son voyage de Goma sans Kamerhe et présente ses félicitations au chef de l’État

deo