congosynthese

Goma : Une vingtaine des jeunes de la lucha arrêtés par la police congolaise

Des jeunes de la lucha arrêtés par la police lors d’une marche pacifique contre l’insécurité à Goma, juste à quelques mètres du gouvernorat de province du Nord-Kivu. Photo : Justin KABUMBA/congosynthese.com

Une vingtaine des jeunes du mouvement citoyen lutte pour le changement lucha arrêtés à Goma ce mercredi 27 février 2019 et des journalistes interpellés et puis relâchés quelques heures plus tard, c’est le bilan d’une intervention musclée de la police congolaise contre les manifestants lors d’une marche pacifique contre l’insécurité à Goma.

Ces jeunes du mouvements citoyen lutte pour le changement « Lucha » étaient dans la rue pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité en ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Les manifestants venaient des quartiers touchés par l’insécurité, notamment Ndosho et Mugunga vers le gouvernorat de la province du Nord-Kivu où ils devraient déposer un mémorandum au gouverneur de la province du Nord-Kivu. A quelques mètres avant d’atteindre le bureau du gouverneur, les éléments de la police congolaise sont intervenus avec brutalité avant d’embarquer abord quelques manifestants.

Dans une interview accordée à congosynthese.com avant que la marche ne soit dispersée, la lucha dit qu’elle voulait également exiger la mise en place par le conseil de sécurité de la ville d’une commission permanente sur la question du quartier Ndosho, Rwansama et Bugamba , le renforcement des agents de renseignements dans les quartiers périphériques de la ville, pour ne citer que cela.

La ville de Goma fait face actuellement à une insécurité, la semaine dernière au moins 12 personnes ont été tuées par balles par des personnes inconnues au quartier Ndosho.

Signalons que les militants arrêtés sont détenus au cachot de la mairie de Goma, pendant que le journaliste correspondant de congosythese.com interpellé a été relâché quelques heures plus tard.

Justin KABUMBA


Autres titres

RD Congo : Il faut enquêter sur deux anciens responsables des services de renseignement

Deo

Banditisme à Kinshasa : D. Amuli instruit S. Kasongo « d’intensifier les partrouilles et d’effectuer les bouclages ciblés »

Deo

Mambasa : la population de Walese Karo s’inquiète de l’arrivée des éleveurs Mbororo

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus