congosynthese

Goma : Situation est confuse après le meurtre de 5 personnes à Buhene (Nyiragongo)

La route Majengo-Station Mutinga barricadée par des pierres. En images la police enlève ces pierres. Photo : Justin Kabumba/congosynthese.com

Cinq personnes tuées, et d’autres enlevées, des dégâts matériels importants enregistrés, c’est encore le bilan provisoire d’une incursion d’hommes armés non identifiés dans le quartier Buhene voisin de Goma. La population en colère manifeste suite à ces tueries.

Une Vive tension s’observe dans la partie nord de la ville de Goma, à la base, la population en colère proteste contre le meurtre de cinq personnes dans le groupement Muningi (Buhene) en cheval entre la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo.

Les manifestants munis des corps des victimes en direction de la morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu situé à Goma, ont rencontré en pleine route une barrière des policiers armés jusqu’aux dent. La police congolaise a fait usage des tirs de sommation pour tenter de disperser les manifestants, la population pris de colère a répliquée par des projectiles.

Après quelques minutes de résistance entre police et manifestants, ces derniers sont rentrés au quartier Buhene dans la périphérie de Goma avec les corps des personnes tuées. On signale parmi les manifestants des personnes interpellées et plusieurs blessées.

Signalons que le bilan s’est alourdi après la mort d’une victime suite à ses blessures. Au total on compte donc cinq personnes tuées et un bureau du quartier Ngangi incendié par ces bandits.

Justin KABUMBA


Autres titres

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Kabumba Katumwa

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les violences sexuelles en temps de conflits armés

Deo

RD Congo : prophéties et escroquerie

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus