fbpx
congosynthese

Goma : Reprise des activités au campus universitaire du lac sous haute surveillance policière

Les étudiants du campus universitaire du lac sont surveillés par les éléments de la police nationale congolaise. Photo : Justin Kabumba Katumwa.

Les étudiants du campus universitaire du lac ont décidé de reprendre timidement les cours ce jeudi 25 avril 2019 après quatre jours de suspension, à la base, les étudiants de l’institut supérieur des technologies appliquées « ISTA » avaient imposés une décision interdisant à toute étudiante du campus du lac le port des habits ‘irresponsables’ comme des mini jupes pendant les heures des cours et être surtout visible dans la cours du bâtiment au sein duquel fonctionnent cinq institutions supérieurs.

« Les activités reprennent à la normale au campus du lac. Ainsi demandons à tout étudiant responsable ayant un bon objectif d’étudier de se présenter au cours. Les fauteurs des troubles s’apprendront à eux même », peut-on lire sur un tableau affiché dans la cours du campus.

Dans une interview accordée à congosynthese.com ce matin, le porte-parole des étudiants de L’ISTA précise aussi que les activités ont bien reprises. Salem Binganga appelle cependant tous étudiants de venir suivre les cours comme tous les autres, avant d’appeler toutes filles étudiantes de prendre aussi une responsabilité digne d’une ‘femme africaine’ enfin de redorer la bonne image de la culture congolaise.

« Le message que je lance à tous étudiants du campus du lac est que les cours ont repris et nous voulons tous la paix, personne n’est venu ici pour qu’il soit blessé. Nous sommes là pour être des cadres de ce pays demain et je vous dis que nous allons transformer ce pays. Les problèmes ne se gèrent pas par le couts, nous devons pacifier notre campus du lac », a déclaré Salem Binganga , porte-parole des étudiants de l’ista.

Les éléments de la police congolaise sont toujours visibles devant les installations du campus, ces derniers avaient été vite déployés en grand nombre pour tenter de remettre l’ordre au campus.

Signalons cependant que le campus du lac est mal réputé dans le pays suite aux troubles souvent orchestrés par des étudiants qui seraient de l’unigom, ista, istou et istem. Aucune année qui passe sans savoir enregistrer une altercation entre étudiants.

Une situation qui date

Pour cette année encours on compte au moins 4 fois que les activités ont déjà été suspendues, soit par mauvaise compression entre étudiants, soit par hausse des frais académiques, ou alors par des mauvaises conditions hygiéniques, ou par la situation sécuritaire dans la province.

Suite à cette situation, il semblerait que les étudiants qui finissent au campus du lac ont du mal a décroché un job dans les entreprises dignes de Goma, à cause de cette mauvaise réputation.

Le campus universitaire du lac sans confort, ni à l’image de bonne maison officielle héberge cinq institutions sous l’œil impuissant des autorités congolaises.

Justin KABUMBA

Autres titres

Nord-kivu :Une nouvelle attaque rebelle fait 5 morts à Beni-Kinyambahore

hpadmin

Lamuka-Remise reprise : Fayulu aurait refusé de prendre au téléphone Muzito à deux reprises

hpadmin

Report du voyage de F.Tshisekedi à Goma: l’Unc/Nord-Kivu estime que le chef de l’État à ecouter son cris en annulant son voyage de Goma sans Kamerhe et présente ses félicitations au chef de l’État

deo