fbpx
congosynthese.com

Goma: Nouveau sit-in de la lucha devant la maison régionale d’Airtel

Nouvelle manifestations pacifique des jeunes du mouvement citoyen lutte pour le changement « Lucha » ce lundi 9 septembre 2019 devant le bureau régional de la maison de télécommunication « Airtel » à Goma au Nord-Kivu.

Les manifestants exigent la meilleure qualité des services de communication ainsi que la baisse des prix chez cette maison.

 » nous sommes ici ,c’est un autre sit-in devant airtel ,nous sommes là c’est parce-que airtel n’a pas respecter nos conventions de la fois dernière, lors de notre entretien ,le maire de Goma,nous lacha,airtel, la FEC, et le procureur, airtel doit respecter les congolais  » , déclare ,Espoir Ngaluliye Militant de la lucha.

Pendant plusieurs heures du sit-in devant airtel ,le directeur régional de cette maison se présenter devant les manifestants lesquels lui a remis un mémorandum contenant toutes les réclamations après sa lecture devant la presse .

Le numéro un de cette maison de télécommunication a vite minimiser l’action de ces jeunes avant de qualifiée ça d’un non événement.

« Cette action c’est un non événement, parce-que la qualité du réseau est bonne,vous avez airtel maney partout, donc s’il y a un quelconque problème vous devez venir nous voir pour qu’on trouve une solution » , déclare , Tristan, directeur régional d’airtel .

Signalons que c’est la 4eme actions de la lucha devant airtel à Goma allant dans ce sens ,dernière action de la lucha ,les manifestants avaient été sérieusement tabassés par la police sous l’œil impuissant des autorités congolaises ,les militants croient toujours à la bonne foi du nouveau régime.

Justin KABUMBA.

Autres titres

Sud-kivu : Les jeunes d’ensemble pour la République projettent une marche ce vendredi pour soutenir Moïse Katumbi.

deo

État de siège : Au moins 20 collaborateurs des ADF dont 13 chefs de villages aux arrêts à Beni

deo

RDC : Voici la réaction de Sama Lukonde après l’obtention de l’approbation du programme du FMI octroyant une facilité élargie de crédit de 1,5 milliard $ 

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus