congosynthese

Goma: Marche de colère contre l’insécurité


Nouvelle manifestation de colère ce jeudi 15 août 2019 à Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu ,plusieurs manifestants étaient dans la rue pour dire non à l’insécurité et exiger le retour de la paix et sécurité dans plusieurs quartiers de Goma. Au moins deux personnes ont été blessées par balle dans la nuit du mercredi 14 à ce jeudi 15 août 2019.

La population des quartiers Kasika et Katoyi était dans la rue pour protester contre la recrudescence de l’insécurité dans leurs entités qu’elle fait face .

Les manifestants dont la plus part étaient des jeunes et mamans ont pris d’assaut les installations de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu ,avec calicots a main sur lesquels on pouvait lire “nous voulons la paix ,trop c’est trop”.

Selon quelques manifestants , des hommes munis d’armes à feu et blanches pillent maison par maison à la tombée de la nuit ,sans que les autorités ne disent rien .

Nous souffrons beaucoup de l’insécurité, chaque nuit nous ne dorment plus ,les voleurs viennent chaque jour ,c’est comme dans la nuit d’aujourd’hui ils sont venu et ils ont tirés des balles à deux personnes qui se trouvent présentement à l’hôpital. Ils sont souvent vêtus en tenu de la police et d’autres en militaire ,nous ne savons pas si nous sommes dans quel pays ,les autorités ne disent rien car, chaque jour nous protestons mais il y a aucune solution, c’est comme si nous avions été abandonnés “ , déclare une dame manifestante .

La semaine dernière encore la même population était dans la rue pour la même cause , des pneus avaient été brûlés sur la chaussée causant une paralysie des activités pendant plusieurs heures aux quartiers Kasika et Katoyi situés dans la commune de Karisimbi.

La plus grande ville de Goma fait face à l’insécurité pendant que la maladie à virus Ebola est là aussi qui a fait deux morts à Goma et deux autres guéris , les habitants des plusieurs quartiers disent parfois qu’ils seraient abandonnés par les autorités qui ne réagissent pas souvent lorsque les civils sont lâchement abattu.

Dans plusieurs discours du nouveau président, Félix Tshisekedi ne cesse de promettre le retour de la paix et la sécurité, mais la population ne voit toujours rien venir .

Justin KABUMBA.

Loading...

Autres titres

Le chef de l’ONU bientôt en RDCongo pour encourager à lutter contre Ebola

Deo

Nord-Kivu : le gouvernement provincial marche pour soutenir le mécanisme de riposte d’Ebola

Kabumba Katumwa

Après des mois de tensions, le Rwanda et l’Ouganda signent un accord

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus