fbpx
congosynthese

Goma : Les démons s’installent pour tenter de déstabiliser le premier président de la Cour d’Appel du Nord-Kivu [Exclusif ]

Qu’est-ce qui se passe réellement à la Cour d’Appel du Nord-Kivu? . Pour tenter de trouver la réponse à cette question , le reporter de congosynthese.com a rencontré le Premier président ,le magistrat Twendimbadi Manana qui , dans un entretien exclusif de plus de 50 minutes à éclairer l’opinion par rapport aux « fausses » rumeurs qui circulent sur la toile visant à salir sa personnalité et le déstabiliser.

C’est depuis la semaine dernière qu’un message circule sur les réseaux sociaux stipulant que l’actuel Premier président de la Cour d’Appel du Nord-Kivu Twendimnadi Manana n’a jamais été régulièrement affecté au poste du Premier président de cette Cour.

Ce même message des auteurs avec intention de nuire , ajoute que le Premier président Manana s’est installé et exerce les fonctions du Premier président de la Cour d’Appel du Nord-Kivu sans ordonnance lui nommant.

Des accusations gratuites réfutées et considérées comme message visant à le déstabiliser, à en croire le Premier président de la Cour d’Appel.

D’après ce même message,les auteurs attribuent ce poste ,au magistrat Mavungu Mbenza , qui, d’ailleurs n’a jamais été à Goma pour exercer ses fonctions sachant qu’il n’y est affecté et que l’ordonnance d’organisation judiciaire N°20/107/du 17 juillet 2020 portant nomination et affectation des magistrats civils du siège ne le reconnaît pas entant que président de la Cour d’Appel du Nord-Kivu ,contrairement au magistrat Manana qui est l’ayant droit .

Que dit cette ordonnance

L’ordonnance d’organisation judiciaire N°20/107/du 17 juillet 2020 portant nomination et affectation des magistrats civils du siège signé par le Directeur de cabinet a.i du chef de l’État ,le prof Désiré Eberande Kolongele et lu à la Radio télévision nationale congolaise (RTNC) en juillet dernier nomme et affecte au Nord-Kivu Twendimbadi Manana, matricule D.000787 comme Premier président de la Cour d’Appel du Nord-Kivu.

La copie de cette ordonnance que congosynthese.com a consulté coupe court à ces « fausses » rumeurs .

Le premier président Manana serait victime d’un changement apporté à la Cour d’Appel du Nord-Kivu?

Dans un entretien exclusif, le magistrat Manana a qualifié ce message de spéculations et d’acharnement qui n’ont aucun impact sur sa carrière, avant de préciser que certains magistrats et avocats bien identifiés qui ne veulent pas le changement cherchent à tout pris à le déstabiliser.

« Il y a des gens qui ne veulent pas le changement et qui étaient habitués à certaines pratiques qui ne peuvent pas être admises dans la magistrature. C’est donc des mafieux, des magistrats qui suivent le dossier. Notamment les dossiers importants ou juteux dans le Tribunal de Grande Instance. Ils rendent les décisions et monayent les décisions, est quand la décision vienne à la Cour d’Appel, je coupe cour et démantele eur réseau. C’est la raison de la haine qu’ils ont maintenant pour tenter à déstabiliser le Premier président  » a déclaré le magistrat Manana.

En dépit de ces rumeurs,le numéro Un de la Cour d’Appel du Nord-Kivu demande par ailleurs aux gens qui veulent le déstabiliser de prouver ces accusations qu’ils portent contre lui .

Peu avant, une erreur avait été commise dans le journal officiel oubliant le nom du magistrat Manana, malgré cette dernière, le magistrat a été notifié comme Premier président de la Cour d’Appel du Nord-Kivu.

Pendant que certains magistrats et certains avocats multiplient les messages sur la toile pour déstabiliser le Premier président, le magistrat Manana appelle par ailleurs ces derniers à user du professionnalisme et se mettre au travail au lieu de chercher à le faire tomber dans une affaire qui est claire .

 » S’il y a des gens qui veulent ma tête, ils n’en auront pas , légalement non, ce sont des agitations,je suis imperturbable, donc je suis venu à Goma armé moralement » a-t-il conclu.

Il faut préciser cependant que depuis l’arrivée du magistrat Manana à la tête de la Cour d’Appel du Nord-Kivu, les avances significatives sont signalées au sein de cette juridiction.

Plusieurs avocats saluent le professionnalisme usé du magistrat Manana et ils lui promettent un soutien et accompagnement indéfectible.

La province du Nord-Kivu qui a
traversé plusieurs défis liés à la justice, souffle ce dernier temps, avec l’arrivée de Manana, c’est un ouf de soulagement pour la population du Nord-Kivu.

Dans son message , lors de sa prestation du serment, le Premier président de la Cour d’Appel avait dit qu’il fera de la formation son cheval de bataille. Une façon de concrétiser les vœux du chef de l’État, le changement et l’État de droit tant attendu par plusieurs congolais.

Justin Kabumba, depuis Goma

Autres titres

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus