congosynthese

Goma : Le militant de la Lucha Lumumba Trésor kidnappé a été retrouvé, il parle du calvaire

La militante de la Lucha Rebecca Kabuo et Trésor Lumumba aussi de la lucha à l’hôpital Heal Africa, après une interview exclusive avec congosynthese.com. Photo/congosynthese.com

Le jeune militant de la Lucha kidnappé à Goma au Nord-Kivu à l’Est de la république démocratique dans la soirée du samedi 11 novembre 2018 a été retrouvé dans la nuit du mardi à ce mercredi 14 novembre 2018. C’était aux environs de minuit que Trésor Lumumba a été retrouvé, précise à congosynthese.com Rebecca Kabuo militante de la Lucha.

Enlevé depuis le samedi 11 novembre 2018 par des personnes inconnues à Goma, le jeune militant du mouvement citoyen lutte pour le changement « LUCHA » a été retrouvé à Goma dans la nuit du mardi à ce mercredi 14 novembre 2018. Retrouvé dans un étant critique il a été vite transférer  a l’hôpital Heal Africa de Goma pour des soins appropriés. Dans une exclusivité avec congosynthese.com, la victime pense que, c’est  à cause de sa lutte qu’il a été kidnappé par ces inconnus, toute fois, Lumumba réaffirme son engagement dans la lutte malgré tous les tortures lui infligés pendant la période de son captivité.

« J’ai été torturé. Ils ont coupé mes cheveux avec le couteau pour me faire peur, j’ai résisté. La seconde fois ils ont pris le même couteau ils commencer à me couper morceau par morceau, pour moi je disais que c’était qu’une intimidation. La torture que je considère la plus forte, c’est quand ils ont venu avec un cercueil en me demandant d’y entrer, et puis, ils m’ont en fermés là-dedans. Pour moi c’était la première fois d’aller dans un cercueil vivant, situation qui me faisait peur. Ça pas été facile. Ces gens sont des experts encore spécialiste vit leur monde. Malgré ça, la lutte continue car elle est une croyance pour moi, et je dois vivre cette lutte car j’ai aucune raison d’abandonner » Trésor Lumumba a relaté à congosynthese.com lors d’une interview exclusive.

Nous pensons qu’à cause des actions qui ont été menées en ville de Goma notamment celles de la lucha et des étudiants que Lumumba a été relâché aujourd’hui dixit Rebecca Kabuo militante de la lucha. , Selon elle, la lucha et la famille de la victime avaient déjà déposée une plainte au sein des différents services de sécurités qui ont fait à ce que leur collègue sois libéré.

La lucha reste ignora des personnes qui seraient impliquées dans l’enlèvement de Lumumba, selon elle aucune piste.

« Nous allons continuer avec notre plainte parce que, c’est la police, le commandant ville qui a lui retrouver aujourd’hui vers 0heures, il va nous dire, et je pense  avec  lui on va obtenir des réponses, si il était ou avec qui, peut-être il a de piste, on lui fait confiance  car je sais qu’il fait  bien son travail » précise Rebecca Kabuo militante de la Lucha.

Trésor Lumumba  avait été kidnappé par des personnes inconnues quand il revenait de la maison des jeunes ou il participait à un concert des musiques avec les artistes locaux, comme on pouvait le lire dans le communiqué de la lucha rendu public juste après son enlèvement.

Signalons qu’une vingtaine des militants de la Lucha étaient en sit-in ce mardi devant le bureau des renseignements ANR à Goma pour exprimer leurs colères suite à la disparition de leur collègue. Pendant ce temps une autre jeune candidate aux élections provinciales ville de Goma et caissière du parlement des jeunes du Nord-Kivu reste introuvable enlevée aussi depuis le dimanche au quartier Majengo de Goma.

Justin KABUMBA

(Visited 4 times, 1 visits today)

Autres titres

Lubumbashi: Conference de presse de Felix Tshisekedi

Deo

Shadary à Uvira, Bitakwira prévient les militants LAMUKA et CACH : « Avant de venir au stade, dites au-revoir à votre père et votre mère car vous n’êtes pas sûrs de rentrer à la maison »

Deo

Les Etats-Unis demandent à certains ressortissants de quitter la RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus