fbpx
25 C
Kinshasa
August 5, 2020
congosynthese

Goma: La police disperse la marche de l’UNC

Les militants de l’union pour la nation congolaise UNC viennent d’être dispersés par les éléments de la police congolaise par de coup des bombes lacrymogènes.

Ces militants étaient réunis à leur bureau urbain vers l’entrée du président. Ils voulaient manifester pacifiquement pour exiger la libération de leur leader Vital Kamerhe, arrêté et condamné à Kinshasa depuis les mois derniers pour détournement des derniers publics dans le dossier de travaux de 100 premiers jours du chef de l’état.

Ladite manifestation a été coupée momentanément au niveau de l’entrée président au quartier Himbi 2 en commune de Goma où un jeu de projectile s’observe entre manifestants et éléments de la police.

Certains militants de l’UNC sont déjà arrêtés
par la police dans leur bureau fédéral. Une marche pacifique qui prend une autre allure

Justin Kabumba

Autres titres

Cour de cassation:Liberté provisoire refusée à Vital Kamerhe ce mercredi

deo

Massacre de Nganza: Une plainte déposée contre Emmanuel Shadary
au Parquet militaire de Kananga

deo

N-K:Meurtre d’un ecogarde à Nyamilima,le militant de la lucha est toujours sous verrou

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus