congosynthese

Goma : La police accuse les militants de la Lucha de destruction diabolique

Les militants du mouvement citoyen lutte pour le changement Lucha viennent d’être  accusés par le commandant ville de Goma d’avoir  cassé le pare-brise du véhicule de son véhicule

Alain Alisa Job confirme avoir arrêté quatre militants pour destruction  méchante. Il justifie l’intervention musclée de la police  du fait que les manifestant n’ont pas été autorisés par les autorités. Il ajoute également  que les militants de lucha qui se dirigeaient à la CENI en arrivant au rond-point signers a en virons 300 mettre avant d’arrivé au bureau cette institution de l’appui à la démocratie, ils sont devenu trop agressif.

Certains témoins qui ont vaiçu la scène réfutent toutes les accusations portées contre les jeunes de la lucha.

 

Quant au maire de la ville de Goma, il a accusé à son tour les militants de vouloir sabotter  la rentrée scolaire de ce lundi 3 septembre 2018. Muisa Kense dit que ces jeunes seront transférés au parquet.

On signale au moins 15 manifestants blessés, trois autres grièvement blessés ainsi que 6 autres arrêtés  transférés au cachot de la police.

Par contre à Bukavu au Sud-Kivu, la même manifestation prévue par la lucha n’a pas eu lieu, les manifestants ont rencontré un dispositif important  de la police aux  endroits du départ et de la chute de la marche pacifique, situation qui fait que le sit-in qui devrait se dérouler  au bureau provincial de la CENI n’a plus  eu lieu, plusieurs sources concordantes parlent de certains manifestants arrêtés par la police.

Signalons que l’objectif de cette manifestation de ce lundi 3 septembre 2018 était d’exiger  à la commission électorale nationale indépendante CENI  l’abandon pur et simple  des machines à voter  et recourt au vote traditionnel par papier.

Justin KABUMBA

 

(Visited 2 times, 1 visits today)

Autres titres

Beni : l’armée et la police repoussent une attaque armée contre l’entrepôt de la CENI

Deo

Après l’UDPS/UNC, la coalition Lamuka accepte la machine à voter

Deo

Lubumbashi: Conference de presse de Felix Tshisekedi

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus