congosynthese

Goma : La CENI sensibilise les mouvements citoyens sur la machine à voter

Malgré la sensibilisation de la commission électorale nationale indépendante « CENI » sur la machine à voter, cet appareil reste au centre de la discorde dans le pays. Les inquiétudes et les doutes persistent autour de cet outil prévu pour l’utilisation des élections le 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo.

Ce mardi 18septembre  2018, plusieurs dizaines de militants des différents mouvements citoyens notamment, la Lucha, Filimbi, les Deboutistes ont été sensibilisés sur l’utilisation de la machine à voter.

Le secrétaire exécutif de la CENI en province, a circonscrit le contexte de cette rencontre axée sur  l’utilisation de la machine  à voter.

Selon lui, cette rencontre  se justifie à l’aube de la troisième expérience de l’organisation des élections dans laquelle  le peuple congolais exprime librement le choix de leurs dirigeants. « Tout le monde sait comment les deux expériences électorales précédentes en RDC se sont passées (2006-2011).

 

Le numéro un de la CENI Nord-Kivu a  invité  les jeunes à prendre conscience de son appartenance à la nation congolaise car selon lui,  la majorité des électeurs au pays est constituée des jeunes et que c’est utile qu’il soit bien outillé sur les élections afin qu’ils votent utile.

 

« La RDC appartient à la jeunesse que nous sommes. Nous devons nous battre pour aligner des bons candidats  dans les différents secteurs de la vie nationale »,a-t-il souligné.

 

Pourquoi l’utilisation de la machine à voter aux élections

 

Partant de cette question, le secrétaire exécutif de la CENI Nord-Kivu a explicité les articles 62 à 64 qui portent sur le déroulement de vote en utilisant la machine à voter.

C’est ainsi qu’il a donné les avantages de cette machine, notamment la rationalisation du coût des élections (économie de 300 millions de dollars), l’amélioration de la fiabilité de contrôle de résultat à partir du PV des résultats imprimer par la machine et celui résultant du dépouillement.

Il a invité les jeunes  de ces mouvements citoyens du Nord-Kivu en particulier et de la ville de Goma en général à s’engager politiquement et à avoir des ambitions car 63% des électeurs sont des jeunes.  Il les a invités à s’approprier le processus électoral qui poursuit son bonhomme de chemin. ‘’Evitons de nous distraire, les élections vont se dérouler le 23 décembre, car le vote se prépare bien avant avec l’instauration du seuil de représentativité’’, a souligné Hubert Kasiwa.

Il a par ailleurs demandé aux jeunes d’intégrer les Partis et Regroupements politiques pour avoir la chance d’atteindre ce seuil et être élu.

Justin KABUMBA.

 


Autres titres

Nord Kivu: Les opposants vers la division 66 jours avant les élections en RDC.

Deo

PRÉSIDENTIELLE : LE PROGRAMME DE KIN-KIEY CHIFFRÉ À 90 MILLIARDS USD SUR 5 ANS

Deo

RDC : La coalition des partis politiques de l’opposition du Nord-Kivu s’oppose à la marche du 26 octobre

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus