fbpx
congosynthese

Goma :La campagne une arme à feu contre 100 $ lancée par gouverneur Kasivita ce mercredi

Initiée par le député national Patrick Munyomo , la campagne visant à ramasser toutes les armes à feu, munitions et effets militaires détenus illégalement par certains civils dans la ville de Goma et ses environs a été lancée officiellement ce mercredi 11 novembre 2020 à Goma au Nord-Kivu.

Le Lancement a été fait par le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita en présence de plusieurs autres politico- administratives, militaires et societe civile .

La ville de Goma à l’Est de la RDC traverse une page noire liée à l’insécurité devenue grandissante .
Souvent des hommes armés viennent tuer des populations civiles. Elles sont jours et nuits assassinés sous l’oeil impuissant des autorités congolaises.

D’après Patrick Munyomo,
cette campagne consiste à réduire la criminalité à Goma et ses environs.

« Cette campagne de ramassage d’armes n’est pas une mission personnelle de ma fondation, c’est une idée venue de la population » déclare Patrick Munyomo.

Cet élu de Goma appelle par ailleurs toutes ces personnes qui détiennent encore les armes illégalement de profiter de ce moment de compagne pour les déposer. Sinon une fois attrapé ils seront arrêtés et traduits en justice.

Pendant cette cérémonie du lancement plusieurs personnes étaient très mobiliséed pour déposer leurs armes, munitions ainsi que plusieurs autres effets militaires.

Elles étaient rangées sur une ligne afin de déposer officiellement ces armes.

 » Je suis venu déposer cette arme. C’est depuis que le M23 avait pris la ville de Goma que je l’avais en possession. Je le fais aujourd’hui pour contribuer à la paix dans ma ville  » a déclaré Didier Mbai.

A en croire, les organisateurs la remise de ces armes sera échangé par une somme ,par exemple une arme Ak 47 sera échangée à 100 dollars américains, pendant qu’une arme lourde est de 150 dollars au-delà.

Le gouverneur du Nord-Kivu qui a officialisé cet événement a salué, le député Patrick Munyomo d’avoir contribué au retour de la paix dans la ville de Goma et ses environs.

Les changeurs des monnaies, opérateurs économiques oeuvrant dans les secteurs miniers sont devenus la cible des hommes armés.

Le président de la République Félix Tshisekedi lors de son récent passage à Goma avait promis de revenir pour s’installer pour mettre fin à ces tueries dans cette grande ville de Goma avec plus de 2 millions d’habitants.

Depuis toutes ses promesses rien n’est concrétisé au contraire la criminalité ne fait que s’accentuer .

Justin Kabumba

Autres titres

PROTECTION DE TEMOIN ET VICTIME EN DROIT RDC, MYTHE OU REALITE ?

deo

RDC : « Hier, c’était Henri Magie. Aujourd’hui Barnabé Milinganyo, condamné pour offense au chef de l’Etat. Qui sera le prochain ? » (Félix Kabange)

deo

Beni: 11 détenus s’évadent de l’amigo du Parquet près le TGI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus