fbpx
congosynthese.com

Goma/Église Catholique : Justin Kabumba certifié pour sa participation à la 12 édition des JDJ sur la paix

Le diocèse de Goma à travers la maison des jeunes a remis un certificat de mérite au journaliste congolais Justin Kabumba.

C’était à l’occasion de la clôture ce dimanche 28 mars 2021 à Goma,Chef-lieu du Nord-Kivu de la 12ème édition des journées diocésaines de jeunes.

C’est Monseigneur
Willy Ngumbi qui l’a remis ce certificat devant plusieurs autorités politico-admnistratives, notamment le représentant du gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, le président du conseil provincial de la jeuness, des prêtres catholiques ,sœurs et plusieurs journalistes.

A 26 ans le journaliste,
Justin Kabumba collaborateur des plusieurs médias internationaux,dont congosynthese.com. France 24 a reçu ce certificat de mérite pour ses efforts fournis et sa participation professionnelle aux journées diocésaines des jeunes dans son intervention médiatique .

Monseigneur l’évêque de Goma, Willy Ngumbi a encouragé ce jeune journaliste pour son professionnalisme dans le travail avant de
l’encourager de continuer à faire mieux dans sa profession.

Monseigneur l’évêque, salue par ailleurs le travail et l’accompagnement de toute la presse locale ,nationale et internationale pour leur implication dans la couverture de ce forum qui a tourné autour de la paix.

Un sentiment de satisfaction du côté journaliste, qui s’est dit fier pour cette reconnaissance de la part de l’église catholique.

Le journaliste Kabumba dédie à son tour ce prix à tous les journalistes qui travaillent dans le professionnalisme en vendant la bonne image de la presse congolaise, malgré les normes difficiles qu’elle traverse.

« Ce certificat reçu aujourd’hui, c’est un signe de reconnaissance de la part de l’église catholique, ça montre que la presse de Goma fait bien son travail. Ce prix vient me renforcer encore le morale et m’encourage de faire mieux. Ce certificat de mérite est une reconnaissance du travail offert à tous les journalistes et à la nation via la couverture médiatique de ces 3 journées diocésaines. Nous venons d’être édifiés par l’église catholique et je dédie ce certificat à tous nos confrères journalistes de la province qui malgré les mauvaises conditions abattent un travail exceptionnel et de qualité  » a précisé Justin Kabumba, journaliste congolais.

Il a par ailleurs lancé un message à ces confrères journalistes de ne pas baisser les bras et surtout de relayer un message de paix et de la cohabitation Pacifique dans notre région déchirée par les affres des guerres.

 » malgré notre casquette de journaliste que nous avons, nous ne pouvons pas oublier que nous sommes dans une région différente et qui demande la contribution de tout le monde. Nous devons être au centre et travailler dure pour que la paix revienne surtout en diffusant des informations qui édifient et aident la population. Un journaliste doit contribuer aussi au retour de la paix dans notre province  » ajoute-il.

Signalons que les jeunes venus de tous les horizons ont eu la chance de se rencontrer avec l’exécutif pour discuter sur différents problèmes qui touchent la province , une très belle occasion pour les jeunes dans le sens où ils ont un grand rôle à apporter dans le développement de la province du Nord-Kivu et en RDC en général.

Ce forum à caractère œcuménique entre les jeunes de la Région de Grands Lacs est organisé chaque année par l’église catholique à travers la maison des jeunes de Goma, pour cette année ce forum avait comme thème  » Forum des jeunes pour la paix et la cohabitation Pacifique dans la région de Grands Lacs « .

Pour rappel, la région des Grands Lacs connaît des problèmes de gouvernance ; d’organisation d’élections crédibles ; du chômage des jeunes et autres conflits identitaires.

Les jeunes devront, à cet effet, se démarquer, pour un engagement ferme en faveur de la paix et la mondialisation. Ils devront, à cet effet, rejeter les préjugés ethniques, les antivaleurs et particulièrement les manipulations politicienne et identitaire.

Grâce à la diversité culturelle des jeunes, il est possible de contribuer à la résolution des problèmes d’insécurités dans la région et à une meilleure cohésion sociale dans les Grands Lacs africains.

Merite Jean Paul.

Autres titres

Augmentation des réserves de change : la Gouverneure de la BCC donne les facteurs liés à ce record

Juliette Aloki

Affaire Chebeya : Réouverture du procès ce mercredi à la prison de Ndolo

deo

Félix Tshisekedi:L’état de siège ne sera levé que quand les circonstances qui l’ont motivé disparaîtront

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus