congosynthese

Goma: Des balles réelles et bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants au quartier Virunga

Les éléments de la police nationale congolaise usent des bombes lacrymogènes et des balles réelles pour disperser les manifestants jugés violent dans une manifestation des étudiants au quartier Virunga ce vendredi 24 janvier 2020 .

Les manifestants en colère protestent contre le meurtre du jeune William étudiant à l’Institut supérieur informatique et Gestion (ISIG) assassiné dans la nuit du jeudi à ce vendredi 24 janvier 2020.

Les éléments de la police nationale congolaise tirent des balles réelles et bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants jugés violent qui s’apprennent aux éléments de la PNC qui maintiennent lordre.

De leurs côté ,les manifestants accusent la police congolaise d’user des balles réelles dans une manifestation jugée pacifique .

” Vous voyez vous même comme la police tire sur nous ,pendant que nous ne sommes pas violent, nous demandons seulement justice pour notre collègue assassiné par un policier, mais la police nous disperse” a déclaré, un manifestent.

Depuis les heures matinales, des jeunes barricadent la route, causant une paralysie totale des activités dans cette partie nord de la ville de Goma.

Le jeune William Kahitana, étudiant de son étant a été lâchement abattu par un présumé militaire qui serait de la police militaire aux environs de 2 heures du matin ,renseigne notre source sur place.

Mérite Jean Paul

Advertisements

Autres titres

Ituri : la Procureure de la CPI très préoccupée par les violences à Djugu et Mahagi

Deo

LES DÉPUTÉS UDPS DISENT NON À LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE

Deo

LE DYSFONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION DE SUPERVISION ET DE SUIVI MIS À NU

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus