congosynthese

Goma: A cause d’un téléphone,les présumés policiers tuent un jeune étudiant sans défense


Il s’agit de monsieur Jean Claude Alias,  étudiant en première année de graduat à l’Institut supérieur d’informatique et Gestion “ISIG-Goma”, l’illustre disparu a été lâchement abattu par des éléments indisciplinés qui seraient de la police congolaise en patrouille nocturne dans la soirée de ce mardi 20 août 2019 au quartier Kysehero non loin de la grande université libre des pays de Grands lacs “ULPGL”

Le parlement des jeunes du Nord-Kivu qui a appris cette triste nouvelle pointes du doigts les éléments de la police congolaise qui ont logé des balles dans la tête du pauvre étudiant sans défense après une longue discussion, entre l’étudiant et la police.

“Le jeune Jean Claude Alias dit Stromae a été lâchement abattu vers 19h30 par les policiers indisciplinés avec qui , il s’est disputé, lorsque ces derniers voulaient prendre son téléphone portable non loin de l’école de Hero” , précise dans un communiqué rendu public, le parlement des jeunes du Nord-Kivu, Ail Ishara Johnson.

L’illustre disparu Jean Claude était un jeune actif qui appartenait à plusieurs groupes des jeunes ,laïcs comme religieux ,il était connu aussi comme un grand chantre de la paroisse Bienheureuse Anuarite ,il chantait dans le chœur des petits chantres dans cette même paroisse.

La ville de Goma avec plus de 2 millions d’habitants fait face à l’insécurité perpétrée non seulement par des hommes armés ,mais aussi certains éléments de la police et militaires qui font la patrouillent seraient à la base de cette insécurité, depuis la suspension du commissaire provincial de la police, le général Nyembo Ngalusha ,le commissaire a.i ,le colonel Van Kasongo tente de ramener la sécurité mais sans succès ,même chose côté armée.

Le mois dernier le colonel Van Kasongo avait usé de sa force en présentant une cinquantaine  des bandits et criminels qui tuent à Goma .

La pauvre population de Goma reste toujours inquiète, car il y a pas une nuit qui passe à Goma sans même avoir enregistré des morts ou des blessés. Les quartiers Ndosho, Katoyi, Kasika,kyeshero ,semblent être oubliés par les autorités compétentes où un groupe d’au moins 20 personnes circulent chaque nuit en pillant la  population sous l’œil impuissant des autorités.

Au niveau national , le Président Félix Tshisekedi ne cesse de promettre le retour de la paix et la sécurité, mais la population ne voit toujours rien venir.

Justin KABUMBA.

Loading...

Autres titres

Felix Tshisekedi:”Je ne ferai pas ce travail d’aller fouiner dans le passé […] j’ai trop de travail qui m’attend.

Deo

RDC : Accord de coopération militaire avec la Belgique, « Kabila n’en veut pas ».

Deo

Goma: 4 gardes du corps du rebelle Mudacumura capturés par les FARDC

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus