congosynthese

Goma : 7 militants de la Lucha RDC-Afrique arrêtés par la police congolaise

Sept militants du mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA ont été arrêtés ce jeudi 7 février 2019 à Goma. Les jeunes de la lucha protestaient contre la multiplicité des barrières qu’ils qualifient illicites en province notamment en ville de Goma.

Aux premières heures de la matinée ce jeudi, les militants de la Lucha étaient dans la rue de Goma, pour dire non à la présence des barrières illicites en province et ville de Goma.

« Nous sommes entrain de marcher, pour aller demander au maire de la ville d’enlever cette barrière, parque c’est inconcevable d’ériger des barrières en pleine ville comme Goma encore dans un même pays », déclare Jean Paul, militant de la lucha Rdc-Afrique.

A quelques mètres avant d’arriver au port public de Goma où l’une des barrières est érigée, quelques minutes plus tard, les éléments de la police congolais interviennent avec brutalité et procèdent aux arrestations des militants, au total 7 manifestants sont embarqués dans le 4×4 de la police .

« Nous sommes très déçus de la façon  dont les autorités continuent à agir aujourd’hui. Les actes de répressions continus. Sept militants viennent d’être arrêtés, vers une destination inconnue », déplore Emmanuel Binyene, militant de la lucha.

Taximens, et passants se sont joints aux manifestants pour dire non aux barrières qui selon eux seraient à la base d’une tracasserie aux paisible citoyen en province sous l’œil des autorités congolaises.

La multiplicité des barrières illégales en province du Nord-Kivu à l’est de la RDC est devenu une monnaie courante en province, les autorités congolaises restent bouche fermés à cette question. Quelques citoyens congolais accusent même certaines autorités d’être à la base de ces dernières. Sur toute toute l’entendue de la province du Nord-Kivu on compte une centaine des barrières qui perçoivent des taxes illégales.

Justin KABUMBA

(Visited 197 times, 1 visits today)

Autres titres

Kinshasa : la route Matadi coupée au niveau du camp Badiadingi

Deo

Après sa tournée sous régionale: Tshisekedi remet au trésor public 163.000 dollars

Deo

Pierre Lumbi: certains membres de ENSEMBLE ont été amenés à affirmer des positions strictement personnelles, qui n’engagent pas la coalition.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus