fbpx
congosynthese

Goma : 4 jours après leur arrestation, les 6 militants de la Lucha RDC-AFRIQUE sont toujours sous verrou

Les 6 militants du mouvement citoyen LUCHA RDC-AFRIQUE arrêtés en pleine manifestation à Goma au Nord-Kivu totalisent ce lundi 21 décembre
4 jours de détention au Parquet de Goma.

Ces jeunes du mouvement pro démocratie Lucha avaient été arrêtés par les éléments de la police nationale congolaise pendant qu’ils manifestaient contre la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Goma et ses périphériques. Mais ils exigeaient aussi le début du procès dans le dossier homme d’affaires Ngezayo assassiné en pleine journée dans la ville de Goma, par des hommes armés.

Ce lundi ,une dizaine des militants Lucha se sont dirigés au Parquet de Goma dans un sit- in pour exiger la libération de leurs collègues.

Lucha RDC Afrique accuse par ailleurs le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita d’être le principal acteur
qui interfère dans le dossier de leurs militants.

 » Nous dénonçons et exigeons leur libération. C’est inconcevable que les innocents soient maintenus en prison parceque certaines autorités influencent le dossier au niveau de la justice, que les autorités laissent la justice libre pour dire le droit, comme jusque-là ils n’ont rien trouver comme charge contre nos 6 militants qu’ils les libèrent sans condition » a déclaré Emmanuel Binyenye , militant de la lucha RDC Afrique, joint par congosynthese.com.

Parmi les militants arrêtés figure une fille, tous croupissent dans un même cachot du Parquet de Goma.

Justin Kabumba

Autres titres

Union Sacrée : Tshisekedi échange à nouveau avec Katumbi, Bemba et Kabund

deo

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus