congosynthese

Goma: 32 présumés criminels présentés à la presse


Un groupe de 32 présumés criminels arrêtés la semaine dernière à Goma chef lieu de la province du Nord-Kivu ont été présenté à la presse ce lundi 5 août 2019 par le commissaire provincial ai de la PNC au cours d’une parade. Pendant ce temps, l’armée confirme aussi avoir mis la sur un nombre important des bandits qui insécurisent Goma.

C’était lors d’une parade de la police au quartier général de la PNC -Goma que le colonel Van Kasongo a présenté 32 présumés bandits arrêtés dans piquiers forfaits, ces présumés criminels ont été appréhender lorsqu’ils voulaient saboté le centre de traitement de la maladie à virus Ebola construit en territoire de Nyiragongo à Muningi près de Goma.

Ces présumés bandits sont accusés aussi d’être à la base de l’insécurité que la ville de Goma traverse ce dernier temps .

Le colonel van Kasongo a précisé que ces présumés bandits seront transférés devant les instance compétentes pour être attendus.

Pendant ce temps ,le porte parole de la 34eme région militaire annonce aussi avoir mis la main sur un nombre important des bandits armés responsables de l’insécurité dans plusieurs quartiers de Goma et ses environs au cours d’une patrouille mixte police – FARDC .

Dans un communiqué de presse rendu public, le commandant région a.i indique que c’est coup de filet est le résultat de la collaboration qu’a accordé la population des différents quartiers de la ville aux unités impliquées dans cette opération .

Le porte parole de la 34eme région militaire du Nord-Kivu souhaite que que cette collaboration continue pour permettre à l’armée et à la police a mettre hors d’état de nuire tous les autres 31 autres bandits déjà identifiés, a dit ,le major Guillaume Ndjike Kaiko.

Justin KABUMBA.

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Le budget de l’exercice 2020 a été jugé recevable par les élus provinciaux

Kabumba Katumwa

Le Chef de l’État a présidé la 13ème réunion du Conseil des Ministres.

Deo

RDC:Victime des accusations dans les tueries de Beni,l’ancien gouverneur Eugène Serufuli dément formellement son implication

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus