fbpx
congosynthese.com

Fridolin Ambongo: « On ne peut rendre hommages à la mémoire de Monsengwo si on laisse la population croupir dans la misère »

Ambongo

Le Cardinal Ambongo dans son homélie déclare : « Les dirigeants doivent s’engager pour que les richesses servent à tous les peuples et non à un groupe des privilégiés ». Il a aussi plaidé pour la fin de la misère. Il souhaite le vivre ensemble, la paix en Afrique et au Congo.

Les dirigeants doivent s’engager pour que les richesses servent à tous les peuples et non à un groupe de personnalités. C’est ce qu’à declaré le cardinal Fridolin Ambongo lors de son homélie de la messe de requiem à l’occasion des obsèques solennelles du cardinal Laurent Monsengwo, à l’esplanade du palais du peuple, siège du parlement de la République Démocratique du Congo.

 » L’œuvre de Dieu pour la renaissance et aussi du continent africain pour lequel le cardinal Monsengwo a consacré toute sa vie, c’est de voir nos dirigeants ne pas se considérer comme des propriétaires de nos pays mais comme des humbles serviteurs pour le bien et le bonheur des populations. La meilleure façon d’honorer la mémoire de ce personnage qu’est Laurent, c’est de s’engager résolument pour que les richesses immenses dont Dieu a domptées notre pays servent réellement au bien de nos populations et non à un petit groupe des privilégiés. On ne peut rendre hommage à la mémoire du cardinal Laurent si on laisse la population croupir dans la misère alors que les gouvernants vivent dans l’opulence et l’impunité« , a indiqué le cardinal Fridolin Ambongo.

L’archevêque métropolitain de Kinshasa a appelé les dirigeants d’Afrique et de la RDC à honorer la mémoire du cardinal Monsengwo en poursuivant son combat pour la justice et la paix au Congo et en Afrique. 

«  L’hommage le plus important que nous apporterons à ce grand homme qui nous quitte, c’est de continuer son combat et d’accomplir l’œuvre de Dieu pour notre humanité…c’est de voir l’Afrique, c’est de voir le Congo debout, uni et prospère. C’est de voir les fils et filles de ce grand continent et de ce grand pays sans disctinction des langues, de tribus, de religion, de classe sociale se donner la main pour faire reculer les frontières de l’injustice, de l’égoïsme, de l’exploitation des pauvres et s’engager à bâtir dans la paix ce Congo de nos rêves tel que nous chantons dans notre hymne » a-t-il conseillé.

Le cardinal Fridolin dit retenir de Laurent Monsengwo est homme qui a donné sa vie au service des autres.

« A la suite du Christ, le cardinal Laurent nous laisse le témoignage d’une vie entièrement donnée aux autres. Nous rendons grâce à Dieu de nous avoir donné cet homme…notre cher père peut se reposer de ses labeurs car ses œuvres le suivent et parlent en sa faveur dans nos cœurs. Avec une vie si riche en témoignage d’amours, le cardinal Monsengwo ne pouvait autrement terminer sa vie que dans le Seigneur« .

Signalons que les présidents Félix Tshisekedi et Sassou Nguesso ont pris part à la cérémonie d’hommage à l’archevêque émérite de Kinshasa.

Jul A

Autres titres

RDC/ Denis Sassou-N’guesso accompagné d’une forte délégation assiste au funérailles du cardinal Laurent Monsengwo

deo

Kinshasa : Jacky Ndala jugé en flagrance pour  » provocation directe à désobéir aux lois »

deo

La nouvelle équipe de la Banque Centrale du Congo va œuvrer dans la mise en œuvre de la politique du Gouvernement Sama Lukonde

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus