fbpx
congosynthese.com

FRANCINE MUYUMBA NE DECOLERE PAS; LE VICE PRESIDENT DU KENYA DOIT DEMANDER PARDON AUX CONGOLAIS

Au cours d’un échange avec les hommes d’affaires de son pays le samedi 12 février 2022 à Nairobi, le vice-président kenyan, William Ruto, a usé d’un ton moqueur pour parler de la situation économique de la RDC. Il a encouragé l’industrie du lait de son pays à profiter du marché congolais.

Pour lui, les Congolais sont plus intéressés par le loisir, particulièrement la musique, que par le travail.

« Nous avons un marché qui part de la RDC. Ces gens sont environ 90 millions d’habitants mais n’ont pas de vaches pour produire leur propre lait. Cette RDC des gens qui ne savent que chanter comme Kanda Bongo Man (un musicien congolais très célèbre en Afrique de l’Est dans les années 90) et portant  des pantalons enfilés au-dessus du nombril. Allons-y leur vendre du lait. (…) jusqu’à présent, ils continuent d’importer le lait de l’Australie, Nouvelle-Zélande et je ne sais pas encore d’où« , a-t-il déclaré, provoquant un fou rire chez l’assistance.

Ruto n’est pas le premier dirigeant kenyan à se moquer des congolais 

Le 20 janvier dernier, le président Uhuru Kenyatta a offert un dîner à Nairobi à une délégation congolaise conduite par le ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula. L’ambassadeur kenyan en poste à Kinshasa, J.K. Chumba a également pris part à cette rencontre.

Un membre de cette délégation congolaise qui s’est confié ce mardi 15 février à 7SUR7.CD sous anonymat a déclaré que l’ambassadeur kenyan J.K Chumba avait tenu des propos qui avaient embarrassé tout le monde, y compris le ministre Lutundula.

« C’était des propos très discourtois. Il avait dit qu’eux vont nous apporter la culture du travail et des résultats concrets et nous les congolais nous viendrons les divertir avec la musique et la dance (…). Toute la délégation, y compris le ministre des affaires étrangères, étions scandalisés« , a-t-il confié à 7SUR7.CD.

Depuis la prise de pouvoir par le président Félix Tshisekedi début 2019, les entreprises kenyanes sont de plus en plus actives en RDC. En avril 2021, le président Uhuru Kenyatta et son homologue congolais avaient signé à Kinshasa plusieurs accords commerciaux pour leurs 2 pays respectifs. A la suite de ces accords, près de 200 hommes d’affaires kenyans avaient organisé une « mission commerciale » de 14 jours en RDC, du 29 novembre au 13 décembre 2021. 

Déjà en août 2020, l’holding kenyan « Equity Bank Group » s’était même offert la plus vieille banque de la RDC, la BCDC. Il la renomma EquityBCDC.

Notons que le Kenya est très favorable à l’entrée de la RDC dans la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE). Une démarche qui pourrait aboutir dans un avenir proche, car la demande avait déjà été acceptée en novembre 2021 lors de la 44e réunion extraordinaire des ministres de cette organisation. 

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

Dieudonné Kamuleta élu président de la Cour constitutionnelle

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus